Apple : ventes d'iPad stables, mais iPod et Mac en baisse

Apple : ventes d'iPad stables, mais iPod et Mac en baisse


Ce 28 octobre, Apple a présenté son dernier bilan trimestriel financier. Malgré un chiffre d'affaires de 37.5 milliards de dollars, en hausse, le bénéfice net est, à l'instar du trimestre précédent, en baisse. Apple dépend de plus en plus des ventes d'iPhone alors que les livraisons d'iPad sont plutôt stables et celles d'iPod et Mac en baisse.

Apple vient de présenter le bilan de son quatrième trimestre fiscal, conclu le 28 septembre.
Il met en évidence un chiffre d'affaires de 37.5 milliards de dollars, en progression de 4 % par rapport à la même période 2012. Aussi, Apple a réalisé la vente de 33.8 millions d'iPhone, soit une forte hausse de 26 % par rapport à 2012. En quelques jours, les iPhone 5S et 5C ont relancé les ventes d'Apple.

Toutefois, le bilan trimestriel d'Apple n'est pas que positif.
À l'instar du trimestre précédent, le bénéfice net, de 7.5 milliards de dollars, a baissé de 8.6 % par rapport à 2012. En cause, Apple voit ses marges réduire depuis plusieurs trimestres suite à la revalorisation des prix de certains composants. Sur ce trimestre, les marges brutes étaient de 37 % alors qu'elles représentaient 40 % l'an dernier. Aussi, l'image innovante d'Apple nécessite des budgets Recherche et Développement conséquents. Concernant ce trimestre, ils représentaient 1.17 milliard de dollars. Apple a, également, dû réduire ses marges pour augmenter ses parts de marché en Chine, pays le plus important aujourd'hui, mais dans lequel Apple peine.

Si Apple a pu compter sur les smartphones pour réaliser la moitié de son chiffre d'affaires, il en est autrement de ses autres produits.
En effet, 14.1 millions d'iPad ont été vendus lors de ce trimestre. Assez stable par rapport à 2012 (14 millions), ce chiffre est en baisse par rapport au trimestre précédent (14.6 millions).
De plus, Apple a vendu 4.6 millions de Mac, en recul par rapport à l'année dernière qui s'était conclue sur 4.9 millions d'unités. La plus forte baisse, de 35 %, concerne l'iPod, pour un volume de 3.5 millions de produits.

Même si Apple perd des parts de marché dans les smartphones, ses nouveaux produits lui permettent d'obtenir un chiffre d'affaires en hausse. Concernant les autres produits, les modèles concurrents et moins onéreux pèsent de plus en plus sur Apple.
Le trimestre en cours, avec les fêtes, permettra de voir l'évolution des parts de marché d'Apple dans chaque secteur.

Crédit photo: Apple
A voir également