Microsoft et Samsung développeraient des lunettes connectées

Microsoft et Samsung développeraient des lunettes connectées


Le marché des accessoires connectés n'est pas encore une réalité, mais de plus en plus d'acteurs se lancent pour fabriquer de nouveaux produits. Au niveau des lunettes connectées, les Google Glass seront, à priori, les premières à être commercialisées. Pourtant, The Wall Street Journal a annoncé cette semaine que Microsoft et Samsung développeraient leurs propres modèles.

Les accessoires connectés font de plus en plus parler. À long terme, de nombreux objets de la vie quotidienne seront intelligents. Toutefois, à court terme, les premiers accessoires à venir seront des montres et des lunettes. Au mois d'avril, le cabinet d'analyse IHS estimait que le seul segment des lunettes intelligentes représenterait 9,4 millions de produits d'ici trois ans.

Dans cette optique, les fabricants sont de plus en plus nombreux à vouloir gagner des parts de marché. Si les Google Glass sont, déjà, en phase de test, The Wall Street Journal a déclaré cette semaine que Microsoft et Samsung développeraient leurs propres modèles.
En effet, Microsoft ne voudrait pas être en retard dans ce domaine, à l'instar de celui des smartphones. Selon les sources, l'entreprise testerait des prototypes de lunettes connectées, sans plus de précisions.
Par ailleurs, Samsung serait à un stade avancé. Selon The Wall Street Journal, l'entreprise aurait déposé un brevet de conception auprès des autorités coréennes de propriété intellectuelle. Catégorisées « lunettes de sport », ces modèles seraient assez proches des Google Glass. En effet, elles seraient dotées d'écouteurs intégrés permettant de prendre des appels téléphoniques et d'écouter de la musique. Reliées à un smartphone, les lunettes permettraient, aussi, d'afficher des notifications et de contrôler aisément le téléphone lorsque les mains sont occupées durant une activité physique.

Il ne serait pas étonnant que les géants Microsoft et Samsung s'engagent dans ce secteur. Toutefois, les fabricants devront résoudre différents problèmes techniques avant de développer des accessoires connectés pratiques et fonctionnels.

Crédit photo: Microsoft / Samsung