Ubuntu 13.10 : le point sur les nouveautés

Ubuntu 13.10 : le point sur les nouveautés


Depuis le 17 octobre, la dernière mise à jour de l'OS Ubuntu est disponible. Ubuntu 13.10, adapté à différents supports, présente des améliorations et des nouveautés. Le point dessus.

La version Ubuntu 12.10 (Quantal Quetzal) marquait l'entrée dans le cycle actuel de développement. Il va s'achever en avril prochain avec Ubuntu 14.04. Dernière étape, avec Ubuntu 13.10, disponible depuis le 17 octobre.
Le point sur les nouveautés.

Cette version, nommée Saucy Salamander, se démarque principalement par le fait qu'« exactement le même OS Ubuntu tourne sur les smartphones sur des puces ARM et les serveurs modernes HP Moonshot sur ARM, et fournit les mêmes capacités que sur les plateformes x86 » selon Rick Spencer, responsable de l'ingénierie grand public à Canonical.
La prochaine mise à jour (version bêta prévue le 27 mars et la définitive attendue le 17 avril 2014) sera plus aboutie, mais Ubuntu 13.10 franchit une étape dans la compatibilité sur différents supports.
Par ailleurs, elle est basée sur le noyau Linux version 3.11.0-12 qui inclut des fonctionnalités améliorant les performances avec une consommation d'énergie plus faible. Dynamic Power Management et Zswap ont, notamment, reçu des améliorations.
La version finale d'Ubuntu 13.10 ne présente, finalement, pas son propre serveur d'affichage, Mir, mais reste sur le serveur X Window. Disponible sur la version bêta, des difficultés techniques et des critiques de fabricants ont bloqué son insertion.
Aussi, le menu de recherche, qui permet de trouver des informations au niveau local et sur internet via les Smart Scopes, peut être personnalisé et, même, anonymisé pour éviter la publicité.
De plus, Ubuntu 13.10 est pourvu, par défaut, du navigateur Firefox 24.0, du service de messagerie Thunderbird 24.0, de la suite bureautique LibreOffice 4.1.2.3, mais aussi de Rhythmbox 2.99.1, Shotwell 0.15.0 et Brasero 3.8.0.
L'interface est, également, améliorée avec, entre autres, des menus du gestionnaire de fichiers, Nautilus, harmonisés avec le reste du thème de bureau.

Si le retrait de Mir et un nombre insuffisant de nouveautés sont des points faibles, Ubuntu 13.10 permet de tester l'OS sur différents supports.