Apple : augmentation des prix des iPhone 5S, 5C et 4S

Apple : augmentation des prix des iPhone 5S, 5C et 4S


Apple France vient d'augmenter les tarifs des smartphones sur son store. Concernant l'iPhone 5S, les prix varient, désormais, de 709 et 917 euros. Le 5C est, quant à lui, proposé à 609 et 711 euros alors que l'iPhone 4S est disponible à 406 euros. Apple n'a pas justifié ces majorations d'une dizaine d'euros. Certains sites les expliquent par l'ajustement de certaines taxes. Étonnant.

Lancés le 20 septembre, les nouveaux iPhone étaient proposés à partir de 599 euros pour l'iPhone 5C et 699 euros concernant l'iPhone 5S. Si les fans de la marque à la pomme se sont rués sur ces modèles, certains consommateurs estiment que les iPhone sont trop onéreux. Avec un prix de revient estimé à 199 dollars pour un iPhone 5S et 173 dollars pour un iPhone 5C, Apple fait des marges importantes.

Ce 17 octobre, Apple vient, pourtant, d'augmenter les tarifs des iPhone vendus sur son site français. L'iPhone 5S est, maintenant, disponible à 709 euros pour le modèle 16 Go, 811 euros pour le 32 Go et 917 euros pour le 64 Go. Soit des augmentations de 10, 12 et 18 euros. Concernant l'iPhone 5C, son prix a été augmenté de 10 euros pour la version 16 Go, soit 609 euros et de 12 euros pour le modèle 32 Go, à 711 euros.
Les nouveaux modèles ne sont pas les seuls concernés. L'iPhone 4S est, désormais, disponible à 406 euros au lieu de 399 euros.
Apple a voulu être discret et n'a pas expliqué ces augmentations de prix.

Certains sites estiment qu'Apple a voulu répercuter des taxes. Plus particulièrement, il s'agirait de la redevance de la copie privée (RCP) dont les fabricants doivent s'acquitter. Si tel est le cas, cela semble étonnant. En effet, les montants de cette taxe ont été réajustés en janvier dernier. Apple avait, donc, la possibilité d'appliquer ces taxes dès le lancement des modèles.
Quoi qu'il en soit, ces augmentations font réagir les consommateurs. S'il s'agit de taxes, Apple aurait pu les répercuter sur ses marges.
Au niveau des distributeurs, les tarifs n'ont, à ce jour, pas changé. Les ventes sur le store d'Apple France pourraient baisser.

Crédit photo: Apple