Yahoo ! / Gmail / Hotmail / Facebook : la NSA intercepte les carnets d'adresses des internautes

Yahoo ! / Gmail / Hotmail / Facebook : la NSA intercepte les carnets d'adresses des internautes


The Washington Post continue de révéler les pratiques de la NSA. L'agence de surveillance intercepte les carnets d'adresses de millions d'internautes chaque année. En 2012, sur une journée, la NSA a récupéré et utilisé 105 068 carnets d'adresses d'Hotmail, 444 743 de Yahoo !, 82 857 de Facebook, 33 697 de Gmail ainsi que 22 881 d'autres entreprises. En les interceptant lors de transferts, la NSA n'a pas à signaler ces données d'étrangers et d'Américains.

Les documents interceptés par Edward Snowden ne cessent de faire parler. Ainsi, les journaux ont révélé que la NSA collecte les contenus d'internautes non américains et n'était freinée ni par le chiffrage de données ni par les systèmes d'exploitation mobiles. L'agence tente, depuis, de se justifier avec la prévention d'actes terroristes. Pourtant, si la NSA n'a pas le droit de surveiller les Américains, The New York Times a récemment indiqué que l'agence outrepassait la législation en analysant les relations sociales de certains d'entre eux.

Aujourd'hui, The Washington Post publie de nouvelles informations. La NSA intercepte les carnets d'adresses des internautes qui contiennent de nombreuses informations personnelles. Selon un document interne, lors d'une journée « normale » de 2012, la NSA a récupéré 444 743 carnets d'adresses de Yahoo !, 105 068 à partir d'Hotmail, 82 857 de Facebook, 33 697 de Gmail et 22 881 d'autres fournisseurs. Cela représente plus de 250 millions par an.
Cette collecte s'effectue à l'étranger, grâce à des accords avec des sociétés de télécommunications et des services de renseignement étrangers. En interceptant les données lorsqu'elles transitent -et non lors de stockage- la NSA n'a pas à solliciter l'autorisation des entreprises concernées. Aussi, en agissant à l'étranger, l'agence de surveillance peut récupérer des données concernant les Américains. Selon The Washington Post, la NSA intercepterait majoritairement des informations d'internautes américains.

Google, Yahoo !, Facebook et Microsoft ont déclaré ne pas être informés ni participer à cette activité. Cela confirme les révélations de The Washington Post.

Crédit photo: NSA