Amazon : Carrefour lance sa liseuse numérique

Amazon : Carrefour lance sa liseuse numérique


Le marché du livre électronique évolue très progressivement en France. Toutefois, dans une société de plus en plus connectée, ce mode de lecture semble inévitable. Alors qu'Amazon reste leader du marché, de nouveaux acteurs français tentent de se lancer. Après la FNAC, Carrefour lance NolimBook, sa liseuse numérique. À partir de 69.90 euros, elle sera proposée avec 100 ouvrages et accèdera à un catalogue de 100 000 livres, dont 1 500 gratuits.

Aux États-Unis, la vente de livres électroniques a, en 2012, représenté 22 % de parts de marché.
En France, le livre électronique a une progression très lente. En 2012, le Syndicat National de l'Édition a évalué sa part de marché à 3.1 %. Toutefois, cette nouvelle habitude évolue.
Lancé sur ce secteur en 2007, Amazon est le leader du secteur grâce à un large choix de contenus et de liseuses à prix attractif.

De nouveaux acteurs français veulent intégrer ce marché. Spécialiste des produits culturels, la FNAC a lancé sa liseuse Kobo il y a quelques mois.
Aujourd'hui, c'est au tour de Carrefour qui propose sa liseuse électronique, NolimBook. Dotée d'un écran de 6 pouces de résolution 600 x 800 pixels, la liseuse, sous Linux 2.6, est dotée de 4 Go de stockage (environ 4 000 ebooks) avec extension possible via microSD. Elle est proposée en deux versions.
La Nolimbook est disponible à 69.90 euros avec une batterie de 1800 mAh qui offre une autonomie jusqu'à 2 semaines. La Nolimbook+, à 99.90 euros, dispose d'un écran éclairé et d'une batterie de 1700 mAh qui permet jusqu'à 9 semaines d'autonomie.
Chaque modèle est proposé avec 100 livres et offre l'accès à un catalogue de 100 000 ouvrages en téléchargement, dont 1500 gratuits.
Disponibles sur le site internet de Carrefour, les liseuses seront proposées au sein des espaces librairies des centres commerciaux.

À l'instar de la FNAC, les responsables de Carrefour précisent que les livres électroniques ne seront pas concurrents des livres physiques, mais complémentaires. Pas sûr que les libraires indépendants le voient du même oeil.
Quoi qu'il en soit, si le point fort de ce fabricant est de pouvoir proposer un important catalogue en français, il devra se faire une place dans un marché juste naissant.

Crédit photo: Carrefour