Microsoft veut trouver un nouveau dirigeant d'ici la fin de l'année

Microsoft veut trouver un nouveau dirigeant d'ici la fin de l'année


Au mois d'août, Steve Ballmer annonçait qu'il quittait Microsoft et le poste de PDG. Si le comité spécial mis en place pour trouver un remplaçant a un an pour le faire, le Conseil d'Administration veut accélérer les choses. Il souhaite qu'un dirigeant soit en poste d'ici la fin de l'année.

En poste depuis 2000, le PDG de Microsoft a annoncé son départ fin août. Depuis, Steve Ballmer a été interviewé et n'a pas hésité à évoquer certaines erreurs. S'il a déclaré regretter le développement du système d'exploitation Vista et le virage raté des smartphones, les actionnaires semblent reprocher plus de choses.
Quoi qu'il en soit, les interrogations concernent, aujourd'hui, le nom de son remplaçant.

Le comité spécial, mis en place, a une année pour trouver le nouveau PDG. Les candidats et les personnes qui ont un profil intéressant, au niveau interne et externe, sont nombreux.
Toutefois, le Conseil d'Administration veut accélérer le processus. L'objectif est de ne pas perdre de temps dans ce marché de plus en plus concurrentiel. Il souhaite que le successeur puisse rapidement mettre en place de nouvelles stratégies et organiser les activités issues du rachat de Nokia.
Le comité spécial aurait, dans un premier temps, établi une liste d'environ 40 candidats potentiels. Depuis, la liste aurait été réduite. Les discussions restent anonymes. Toutefois, certains noms circulent. Si John Donahoe, PDG d'eBay, aurait refusé d'être pris en considération, Microsoft aurait rencontré Paul Maritz, PDG de l'entreprise Pivotal, Tony Bates, chef du développement économique de Microsoft, Alan Mulally, PDG de Ford ainsi que Stephen Elop, qui doit rejoindre Microsoft après avoir dirigé Nokia.

Nous saurons prochainement qui sera le troisième PDG de Microsoft.

Crédit photo: Microsoft