Facebook n'est plus indésirable dans les entreprises, selon une étude

Facebook n'est plus indésirable dans les entreprises, selon une étude
Selon les résultats d'une enquête publiée par Easynet Global Services, fournisseur de services réseau, hébergement et cloud, les entreprises s'ouvriraient à l'utilisation privée des réseaux sociaux au travail en 2013, en réduisant sensiblement le blocage des accès à ces applications.

L'enquête menée auprès de 650 cadres d'entreprise répartis dans plusieurs pays d'Europe dont la France, révèle un net assouplissement de la politique concernant l'utilisation des réseaux sociaux au travail.

Le nombre de chefs d'entreprise et de directeurs informatiques qui bloquent Facebook dans leur entreprise aurait ainsi diminué de 15 % par rapport à 2012 et le blocage de YouTube au cours de la même période se serait réduit de 17 %. Le blocage de Twitter serait lui en diminution de 8%.

LinkedIn davantage bloqué

Curieusement, LinkedIn ferait les frais d'une politique plus stricte et serait bloqué par 21 % des entreprises en 2013 contre 18% en 2012.

Le résultat le plus surprenant est sans conteste l'évolution globale du blocage des sites de diffusion de vidéo en ligne (y compris la télé) qui aurait chuté de moitié en 2013 par rapport à 2012 (28% contre 56% précédemment).

Difficile cependant d'estimer l'utilisation réelle des réseaux sociaux au travail dans la mesure où de nombreux utilisateurs y accèdent via des terminaux qui ne peuvent être contrôlés, comme les smartphones personnels.

En savoir plus
Les résultats détaillés de l'étude

Crédit photo : Facebook