Windows Phone : 9.2 % de parts de marché en Europe

Windows Phone : 9.2 % de parts de marché en Europe


Nokia est le principal fabricant des smartphones sous Windows Phone. Si la division mobile vient d'être rachetée par Microsoft, Kantar Worldpanel vient de publier une étude étonnante. Entre juin et août, les mobiles sous cet OS représentent, en moyenne, 9.2 % de parts de marché en Europe. En France, 10.8 % des smartphones sont équipés de l'OS.

Depuis quelques semaines, l'ancien leader de la téléphonie mobile fait parler de lui de façon négative. La stratégie orientée sur l'OS Windows Phone s'est avérée trop risquée et la division mobile de Nokia vient d'être rachetée par Microsoft.

Toutefois, le cabinet d'analyse des comportements des consommateurs, Kantar Worldpanel, vient de publier une étude intéressante sur les ventes de smartphones en Grande-Bretagne, Allemagne, France, Italie et Espagne.
Entre le mois de juin et août, Android est le système d'exploitation leader en Europe avec 70.1 % de parts de marché et une évolution de 1.3 % par rapport à la même période 2012. Derrière, iOS représente 16.1 % de parts de marché et évolue de 2 %.
En troisième position, Windows Phone équipe 9.2 % des smartphones vendus. Avec une évolution de 4.2 %, l'OS atteint sa meilleure part de marché en Europe. Plus particulièrement, Windows Phone correspond à 10.8 % des ventes en France et 12 % en Grande-Bretagne.
Enfin, BlackBerry est, à l'instar de la situation mondiale, en difficulté en Europe avec 2.4 % de parts de marché, en recul de 3.4 % par rapport à 2012.

Dominic Sunnebo, directeur de la stratégie à Kantar Worldpanel, estime qu'« Android a atteint un point où la croissance dans les pays occidentaux est de plus en plus difficile. Sa croissance a été lancée par Samsung, mais le fabricant voit, désormais, ses parts de marchés européennes reculer d'année en année face au retour de Sony, Nokia et LG qui élargissent la concurrence ».
Selon lui, la croissance de Windows Phone est « issue de l'expansion de Nokia sur les marchés d'entrée et milieu de gamme avec ses modèles Lumia. Ces modèles touchent particulièrement les 16-24 ans et 35-49 ans qui recherchent un bon rapport qualité-prix ».

Microsoft, qui reprochait à Nokia de ne pas être assez présent dans le haut de gamme, prendra, peut-être, en compte ces résultats.

Crédit photo: Nokia