Donnez votre avis

4G / Bouygues Telecom prépare un « feu d'artifice »

CelineLhorte - mardi 24 septembre 2013 - 18:41
4G / Bouygues Telecom prépare un « feu d'artifice »

Bouygues Telecom est l'opérateur historique qui a le plus subi l'arrivée de Free Mobile, selon Jean Ludovic Silicani, président de l'Arcep. Si à l'instar des autres opérateurs, Bouygues Telecom mise beaucoup sur la 4G, le basculement des fréquences 1 800 MHz lui donne un important atout. Avant le coup d'envoi du 1er octobre, Bouygues Telecom organise ce mercredi une soirée de lancement et promet des surprises.

Cette fin d'année sera une étape importante pour le déploiement 4G. Si certaines agglomérations sont déjà équipées, en décembre pourront se comparer les parts de couverture de la population. Free Mobile et SFR sont un peu à la traîne, mais Bouygues Telecom et Orange font la course en tête et se concurrencent ouvertement.
L'enjeu est important, car ils espèrent attirer des utilisateurs perdus depuis l'arrivée de Free Mobile.

Jean Ludovic Silicani, président de l'Arcep, a récemment participé à une émission de France Culture. Selon lui, l'arrivée de Free Mobile a activé le marché et fait bouger les opérateurs historiques. Il aurait, même, fait prendre un an d'avance dans le déploiement de la 4G.
Concernant Bouygues Telecom, le président de l'autorité de régulation estime que le basculement des fréquences 1 800 MHz en 4G « va lui permettre de rebondir. C'est l'opérateur qui a le plus subi l'arrivée de Free Mobile sur le marché ».

Bouygues Telecom semble vouloir tout faire pour réussir cette étape. Alors que dans 7 jours l'opérateur aura le droit d'activer ses sites en 1800 MHz, il organise ce 25 septembre une soirée de lancement. L'invitation adressée aux journalistes laisse songeur : « Si vous croyez tout savoir sur la 4G de Bouygues Telecom, attendez-vous à des surprises ».
Au 1er septembre, Bouygues Telecom détenait 4 144 sites 4G dont 3 353 sites en 1 800 MHz. Depuis, l'opérateur a demandé de nouveaux sites et, selon les rumeurs, aurait accéléré la préparation des antennes.

Il n'est, donc, pas impossible que, lors de cette soirée, l'opérateur annonce un déploiement plus important que les 40 % de la population prévu.

Crédit photo: Bouygues Telecom
Ajouter un commentaire

Commentaire

Jean Ludovic Silicani, président de l'Arcep, a récemment participé à une émission de France Culture. Selon lui, l'arrivée de Free Mobile a activé le marché et fait bouger les opérateurs historiques. Il aurait, même, fait prendre un an d'avance dans le déploiement de la 4G.

je crois qu'on est le seul pays européen a ne pas avoir encore la 4G et il ose dire que la 4G a pris de l'avance ils se foutent vraiment de la gueule du monde