BlackBerry : bilan trimestriel négatif et licenciements confirmés

BlackBerry : bilan trimestriel négatif et licenciements confirmés


L'avenir de BlackBerry est de plus en plus incertain. Ce vendredi, la société canadienne a publié les résultats préliminaires de son dernier trimestre fiscal. Il s'est conclu sur de lourdes pertes et des ventes de smartphones insuffisantes. BlackBerry a décidé de réduire ses frais d'exploitation et de réorienter ses activités.

La situation de BlackBerry est loin de s'améliorer. S'il y a quelques semaines le rachat apparaissait une option, elle devient de plus en plus la seule issue possible.
L'ancien leader de la téléphonie mobile a beaucoup de difficultés à rattraper ses concurrents, toujours plus nombreux et innovants.

Ce vendredi, BlackBerry a publié les résultats préliminaires de son deuxième trimestre fiscal, clôturé fin août. Avec un chiffre d'affaires évalué à environ 1.6 milliard de dollars, BlackBerry est loin des analystes qui l'estimaient aux alentours de 3.06 milliards de dollars. La société prévoit une perte nette opérationnelle d'environ 950 millions de dollars.
BlackBerry a profité de cette publication pour annoncer qu'il envisageait de réduire d'environ 50 % ses charges opérationnelles d'ici 2015. Dans cette optique, l'entreprise a, déjà, licencié 4 500 employés, soit environ 40 % de son effectif mondial global.
Malgré la commercialisation de nouveaux smartphones, l'entreprise canadienne évalue avoir vendu, durant ce trimestre, environ 3.7 millions de smartphones.
Pour réorienter ses activités, BlackBerry va privilégier les marchés des entreprises et des services. La gamme grand public va être diminuée à 4 produits qui occuperont les différents segments. Le Z10 et le Z30, des smartphones tactiles, devraient être accompagnés du smartphone à clavier haut de gamme, Q10, et d'un autre qui occupera l'entrée/milieu de gamme.

BlackBerry se réfugie, donc, vers ses principaux clients. Si l'avenir semble s'assombrir et se tourner vers un rachat de certaines activités, pas sûr que de telles pertes financières rassurent les candidats.

Crédit photo: BlackBerry
A voir également