Ubuntu : la ville de Munich propose aux habitants sous Windows XP de migrer vers l'OS libre

Ubuntu : la ville de Munich propose aux habitants sous Windows XP de migrer vers l'OS libre


Le 8 avril 2014, Microsoft ne proposera plus de correctif ni de mise à jour sous Windows XP. Alors que la firme espère que les utilisateurs se tourneront vers Windows 8, la ville de Munich continue son soutien aux logiciels libres. Après avoir installé Linux sur les 15 000 ordinateurs de la municipalité, elle met, aujourd'hui, 2 000 CD-Rom à disposition de ses habitants pour installer Ubuntu.

Depuis 2005, plus de 10 000 développeurs issus d'un millier d'entreprises ont participé au développement du noyau Linux. Autour de ce projet collaboratif, des systèmes d'exploitation basés sur des logiciels libres ont été créés.
La société Canonical, fondée par le Sud-Africain Mark Shuttleworth, finance le développement du système d'exploitation libre Ubuntu. Cet OS open source et gratuit a séduit 25 millions d'utilisateurs en 2011. Mark Shuttleworth espère qu'en 2015, ce nombre sera de 200?millions. Il est, toutefois, difficile d'avoir des chiffres précis, puisque, par philosophie, il n'y a pas d'enregistrement.

La ville allemande de Munich montre que les systèmes open source peuvent être déployés à grande échelle. En effet, la municipalité a décidé, en 2003, de migrer tous les ordinateurs utilisés par ses employés sous Linux. Le projet, nommé LiMux, avait pour objectif d'économiser les licences Microsoft et devait être achevé en 2008. Malgré les tentatives de dissuasion de Microsoft, les difficultés techniques, de formation ainsi que les retards, la mairie a réussi son pari. Les 15 000 ordinateurs sont équipés de l'OS libre.
Aujourd'hui, Munich va plus loin. Un tiers des ordinateurs particuliers de la ville serait équipé de Windows XP. La ville profite de l'arrêt des mises à jour de Windows XP, programmé le 8 avril 2014, pour proposer une alternative à ses habitants.
Ainsi, 2 000 CD-Rom sont mis à disposition dans les bibliothèques pour leur permettre d'installer Ubuntu.

De quoi énerver, une nouvelle fois, Microsoft !

Crédit photo: Ubuntu