Microsoft : La promotion sur la Surface Pro devient définitive et est généralisée à l'Europe

Microsoft : La promotion sur la Surface Pro devient définitive et est généralisée à l'Europe


Microsoft ne veut pas abandonner le marché des tablettes. Même si les Surface RT et Pro n'ont pas été très appréciées, NVidia a affirmé travailler sur une prochaine version. Toutefois, Microsoft doit liquider ses stocks. Pour cela, la firme a mis en place de nouvelles tactiques : augmenter le réseau de distribution et baisser les prix. La promotion de 100 dollars proposée au début du mois aux États-Unis devient définitive et est disponible en France.

Les tablettes Surface RT et Pro n'ont pas atteint le succès escompté par Microsoft. Alors que la firme fait face aux poursuites de certains actionnaires et cherche un nouveau PDG, elle veut persister dans ce marché de niche. NVidia a annoncé, il y a peu, travailler sur la Surface 2.

Toutefois, Microsoft doit réduire son stock, déjà dévalorisé de 900 millions de dollars depuis la baisse de prix de la Surface RT. Avec des produits décevants et des tarifs élevés, pas facile de vendre 6 millions d'unités.
Pour cela, Microsoft a établi différentes tactiques. Hors États-Unis, les produits ne sont disponibles qu'auprès de Microsoft et de quelques détaillants par pays. Pour motiver les ventes, la firme vient de renforcer le réseau de partenaires de distribution. Depuis mi-août, 17 nouveaux distributeurs proposent les produits Microsoft en Europe.
En parallèle, la firme a décidé de baisser le prix de la Surface Pro. Contrairement à celle réalisée sur la Surface RT, Microsoft a, dans un premier temps, diminué le prix dans quelques pays et, ce, pour quelques semaines.

Finalement, la baisse de 100 dollars devient définitive et est généralisée à l'Europe. La Surface Pro de 64 Go est, désormais, accessible pour 779 euros alors que celle de 128 Go est proposée à 879 euros.
Microsoft baisse, également, les prix de ses packs Surface RT de 50 euros. Le modèle 32 Go avec clavier Touch Cover est à 389 euros et le pack Surface 64 Go à 494 euros.

Cela suffira-t-il à relancer les ventes ? À voir.

Crédit photo: Microsoft