Bouygues Telecom annonce ses tarifs 4G

Bouygues Telecom annonce ses tarifs 4G
L'opérateur Bouygues Telecom a annoncé que, à partir du 1er octobre, plus de 100 agglomérations seraient reliées à la 4G. Dans cette attente, des éléments primordiaux manquaient : les tarifs. Après SFR et Orange, Bouygues Telecom vient de dévoiler les siens. Situés entre 29.99 et 49.99 euros, les forfaits sont plus intéressants que ceux de SFR.

La course à la 4G se poursuit. SFR, Orange, Bouygues Telecom et Free Mobile déploient leurs infrastructures pour apporter le très haut débit aux Français.
Orange, qui couvre actuellement une quarantaine d'agglomérations, estime que, d'ici la fin de l'année, 30 % de la population sera couverte. Alors que SFR vise la couverture de 55 agglomérations d'ici décembre, l'opérateur Free poursuit son déploiement sans communiquer.
Quant à Bouygues Telecom, l'autorisation de basculer ses bandes fréquences 1800 MHz en 4G lui a donné un grand coup d'accélérateur. Lorsque l'opérateur pourra activer ces basculements, le 1er octobre, il estime qu'il pourra immédiatement couvrir plus de 100 agglomérations, soit 40 % de la population.

Il ne manquait plus que l'annonce officielle de ses tarifs.
Bouygues Telecom proposera, pour 29.99 euros, un forfait sans engagement avec 3 Go de données. Avec un téléphone subventionné, ce forfait passera à 34.99 euros avec un engagement sur 24 mois.
Un deuxième forfait sera proposé par l'opérateur. À 39.99 euros, un volume de 8 Go de data sera disponible, majoré à 49.99 euros si le téléphone est inclus.

Avec de telles offres, l'opérateur améliore les débits annoncés au mois d'avril. De plus, elles sont plus intéressantes que les offres 4G de SFR (à savoir un forfait à 2 Go pour 29.99 euros ou 39.99 euros avec un téléphone. Un autre forfait propose 4 Go pour 45.99 euros SIM seule et 59.99 euros avec téléphone). Orange a décidé de proposer les forfaits 4G à 1 euro supplémentaire d'ici la fin de l'année et d'évaluer les offres ensuite.
Quant à Free Mobile, il est probable que l'opérateur attende que ses concurrents annoncent leurs tarifs avant de proposer moins chers.
À moins qu'Orange fasse de même !

Crédit photo: Bouygues Telecom