EdgeRank Facebook : vers une sélection des contenus de « haute qualité »

EdgeRank Facebook : vers une sélection des contenus de « haute qualité »
Facebook vient d'apporter de nouvelles mises à jour à l'algorithme qui détermine l'affichage des publications dans le flux d'actualités des membres abonnés aux contenus d'une page. De nouveaux critères font évoluer l'EdgeRank vers un tri plus qualitatif. Les pages Facebook de forte audience sont principalement concernées par ce changement.

Afficher le contenu le plus pertinent, au bon moment, et pour le bon public : depuis plusieurs mois, Facebook poursuit ses efforts destinés à améliorer l'expérience utilisateur en relation avec le « flux d'actualités », où s'affichent les contenus des pages Facebook auxquels les membres sont abonnés.

Le « bruit » généré par la multiplication des abonnements à différentes sources et l'arrivée des nouveaux formats publicitaires « in line » imposent en effet au réseau une optimisation constante de son algorithme, pour ne pas saturer cet espace de veille.

De nouveaux critères pour définir les contenus « de haute qualité »

La dernière évolution en date, détaillée sur le blog officiel de Facebook, vise à faire le tri entre les contenus dits « hautement qualitatifs » et les autres publications dans le flux d'actualités des utilisateurs.

Facebook s'est appuyé sur un questionnaire soumis aux membres pour « construire un nouvel outil capable d'apprendre et détecter les contenus de « haute qualité ».

Sur la base des changements apportés à l'algorithme, Facebook conseille aux administrateurs de pages Facebook les bonnes pratiques suivantes :
  • Partager des publications pertinentes dans des créneaux opportuns
  • Construire une relation de confiance avec son audience (crédibilité)
  • Se demander si les abonnés sont vraiment susceptibles de partager le contenu concerné avec leurs amis
  • Se mettre à la place des abonnés: « ont-ils vraiment envie de voir ce contenu figurer dans leur flux d'actualités ? ».


Facebook précise sur son blog que cette mise à jour concerne principalement les pages à forte audience, les autres pages n'étant que faiblement impactées.

En savoir plus

Crédit photo : Facebook