Hewlett-Packard vu par sa PDG, Meg Whitman

Hewlett-Packard vu par sa PDG, Meg Whitman


Le marché des PC est en crise. Même si HP reste leader en France, le fabricant a perdu des parts du marché mondial et a été détrôné par Lenovo. Même si positif, le bilan du dernier trimestre s'est avéré insuffisant. La PDG de Hewlett-Packard, Meg Whitman, a, récemment, accordé une interview à CNBC et dresse le bilan.

Dans un marché en crise, Hewlett-Packard parvient à limiter les pertes financières. Alors qu'au même trimestre 2012 HP faisait face à une perte de 8.9 milliards de dollars, son dernier trimestre fiscal 2013 s'est conclu sur un chiffre d'affaires de 27.22 milliards de dollars et un bénéfice net de 1.39 milliard de dollars. Le chiffre d'affaires, en recul de 8 % depuis l'an dernier, est, toutefois, meilleur que la tendance mondiale du marché en baisse de 10.9 %.

Dans cet environnement à demi-teinte, la PDG de HP, Meg Whitman, a accordé une interview à CNBC.
Elle s'y est montrée optimiste quant au plan de redressement établi sur 5 ans, tout en ne cachant pas avoir de lourdes charges à venir.
Meg Whitman estime que « HP dispose d'un ensemble d'actifs unique dans le secteur actuel des technologies ». Concernant de futurs rachats de start-ups, la PDG de HP a affirmé que les «acquisitions feront partie de notre avenir ... nous gardons un oeil sur certains domaines. » Toutefois, HP ne veut pas refaire les erreurs du passé. En effet, Meg Whitman a précisé que HP évaluera au mieux le prix proposé pour ne pas, à l'instar du rachat d'Autonomy, proposer un montant trop élevé.

Avec pour seul objectif « de faire progresser la position de HP dans le marché », Meg Whitman a précisé que l'acquisition de plusieurs sociétés pourrait l'intéresser. Certains rachats sont de l'ordre de 100 à 300 millions de dollars et «quelques-uns, peut-être, jusqu'à 1.5 milliard de dollars».
Selon Meg Whitman, « le marché des entreprises est en baisse et continue de se contracter ». Pour réagir, elle estime nécessaire « de rassembler toutes les ressources (...) pour s'orienter vers les secteurs en croissance ». À savoir le cloud, la sécurité et son serveur de données Moonshot.
Concernant la stratégie de prix agressifs menée par Dell, Meg Whitman déclare que cela a dû influer sur la baisse de leur chiffre d'affaires, mais que HP doit y répondre.

À l'instar d'autres déclarations, la PDG de HP évalue son entreprise en bonne voie d'amélioration.

Crédit photo: HP