Apple rachète la start-up Embark pour étoffer l'application Plans

Apple rachète la start-up Embark pour étoffer l'application Plans


Apple n'envisage pas de laisser Google Maps prendre le monopole des applications de cartographie. Pour améliorer son application mobile Plans, Apple rachète régulièrement des start-ups. La journaliste Jessica Lessin vient de dévoiler que la firme vient d'acquérir Embark, une start-up spécialisée dans les déplacements américains en transport en commun.

Les applications mobiles de cartographie sont devenues indispensables pour les possesseurs de smartphones. Pourtant, Apple a laissé le champ libre à Google jusqu'en 2012. Google Maps s'est largement installé auprès des consommateurs alors que Plans d'Apple a, dans un premier temps, rencontré des difficultés et des bugs.

Toutefois, Apple est bien décidé à améliorer son application et ne plus être obligé de proposer Google Maps sur l'App Store. Dans cette optique, la firme effectue régulièrement des rachats de start-ups qui accélèrent et améliorent le travail de ses développeurs. Au mois de mars, Apple rachetait WifiSLAM, une application qui permet de localiser un smartphone dans un bâtiment via le WiFi. Le mois dernier, Locationary et HopStop, une application qui indique les fortes affluences dans les transports publics et routiers, rejoignaient Apple.

Ce 22 août, la journaliste Jessica Lessin vient de dévoiler le rachat d'Embark pour un montant inconnu. Cette start-up, fondée en 2011, développe des applications, pour Android et iOS, qui offrent des informations sur les parcours en transport public de plusieurs grandes villes américaines. Embark est loin d'être la seule société à proposer ce type d'applications, toutefois, au mois de novembre, elle déclarait avoir plus de 500 000 utilisateurs.
Comme à son habitude, Apple n'a pas communiqué sur le rachat d'Embark. Les applications destinées aux smartphones sous Android ne sont, déjà, plus téléchargeables.

Google Maps propose, déjà, des fonctionnalités liées aux transports en commun.
De son côté, Google effectue, également, des rachats de start-ups afin d'améliorer son application de cartographie.
La « guerre » entre les deux géants est loin d'être terminée.

Crédit photo: Embark