Facebook veut connecter le monde à internet

Facebook veut connecter le monde à internet


À l'initiative du programme Internet.org, Facebook veut faciliter l'accès des pays les plus pauvres à internet. Associée à six grandes entreprises du mobile, la firme a présenté, ce 20 août, les projets qui vont être développés en commun pour connecter, à moindre coût, 66 % de la population mondiale. Initiative louable, mais certainement intéressée.

Actuellement, 2.7 milliards de personnes sont connectées à internet. Cela équivaut à un tiers des habitants dans le monde. Partant de ce constat et des « importants obstacles rencontrés dans les pays en développement pour accéder à internet et rejoindre l'économie de la connaissance », Mark Zuckerberg a voulu agir.

« Chacun de nous. Partout. Connecté ». Le slogan d'Internet.org est clair. Par ce projet, Facebook souhaite aider les pays en développement à accéder à internet afin que les habitants du monde entier aient les mêmes chances. Dans un premier temps, Internet.org regroupe 6 grandes entreprises autour de Facebook : Samsung, Ericsson, MediaTek, Nokia, Opera et Qualcomm. Spécialistes du mobile, ces grandes firmes seront complémentaires et pourront influencer de futurs partenariats envisagés avec des opérateurs, industriels, gouvernements, mais aussi, des chercheurs, ONG, etc.

Internet.org s'est posé trois types d'objectifs. Le premier est de faciliter l'accès à moindre coût. Les partenaires développeront des technologies qui permettront de véhiculer plus facilement les données jusqu'aux régions reculées et développer des smartphones d'entrée de gamme performants. Deuxième but, réduire la quantité de données nécessaires pour naviguer sur un mobile. En traitant de façon plus efficace les données, les applications et sites internet seront plus accessibles. Dernier objectif, Internet.org veut faciliter l'accès à internet des entreprises en développant des outils spécifiques.
Internet.org veut agir sur plusieurs fronts en réduisant les coûts et les consommations énergétiques.

Cette organisation a des objectifs louables. Toutefois, aucune de ces entreprises ne doit oublier que les plus importants marchés sont, aujourd'hui, les pays en développement. Et certainement pas Facebook qui a lancé récemment son application allégée pour tous les features phones : « Facebook for Every Phone ».

Crédit photo: Internet.org