Le marché des PC dans le monde et en France

Le marché des PC dans le monde et en France
Depuis 2011, le marché des PC subit des changements. En crise, ce secteur est, également, confronté à l'arrivée de nouveaux produits : notebook, netbook, tablette et autre phablet. Le point sur les derniers chiffres concernant le marché mondial et français.

Selon le cabinet Gartner, l'année 2011 a enregistré près de 353 millions de ventes de PC, en hausse de 0.5 %. L'année suivante a été charnière pour ce marché qui, pour la première fois depuis longtemps, a enregistré une baisse des ventes. En effet, les ventes mondiales de PC ont concerné 352 millions d'unités, soit une diminution de 3.2 % (selon les chiffres préliminaires). La crise économique qui a touché plusieurs pays et ralenti le remplacement des équipements et l'arrivée de nouveaux supports mobiles, moins encombrants et multifonctionnels en sont certaines causes.

Même si les fabricants tentent d'élargir leurs gammes de produits et de s'adapter aux nouvelles habitudes, le marché reste instable.
Les résultats du deuxième trimestre 2013 le prouvent. En effet, les ventes continuent à baisser. Au niveau mondial, 76 millions de produits (ordinateurs de bureau, portables et notebook) se sont vendus, soit une baisse de près de 11 % par rapport à la même période 2012.
Alors que le marché américain parvient à contenir la décroissance avec une diminution de 1.5 % des ventes, la région Asie/Pacifique enregistre un déclin de 11.5 %. Pire, la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) est la plus touchée. Globalement, une baisse de 16.8 % des ventes a été enregistrée sur la période.

En Europe de l'Ouest, 10.94 millions de PC ont été échangés sur le trimestre, contre plus de 13 millions en 2012. La France est particulièrement touchée par la crise. Après une baisse importante au premier trimestre, la tendance est moins forte, mais constante et concerne entreprises et grand public. Environ 2 millions de produits ont été vendus, représentant un fléchissement de 19 % par rapport à 2012. Seuls les ultrabooks ont attiré, dans une certaine mesure, plus de consommateurs. A contrario, les ordinateurs de bureau et portables sont en déclin de, respectivement, 15 % et 21 %.
Contrairement au classement mondial, il est à noter que HP reste leader du marché français, avec plus de 27 % de parts de marché.

Capture d'écran: Gartner