Donnez votre avis

Surface RT : des actionnaires portent plainte contre Microsoft

ThomasK. - mercredi 14 août 2013 - 18:14
Surface RT : des actionnaires portent plainte contre Microsoft


Le géant Microsoft a intégré le marché de niche des tablettes. La Surface RT et la Surface Pro n'ont, pourtant, pas suffisamment séduit les consommateurs. Trop confiant dans ses capacités de ventes, Microsoft a, alors, dû baisser le prix de vente de la Surface RT pour liquider les stocks. Ce 12 août, des actionnaires ont déposé une plainte collective contre Microsoft. Cette class action reproche à la firme d'avoir fait des déclarations mensongères qui auraient conduit à la baisse du cours de l'action.

Le 1er essai de Microsoft n'a pas été transformé. Alors que le marché des PC est instable, la firme voulait étendre ses produits aux tablettes, nouveaux supports appréciés des consommateurs. Proposées à des prix onéreux, la Surface RT et Surface Pro n'ont pas suffisamment attiré les professionnels ni le grand public. Fin juin, 1.7 million de tablettes Microsoft auraient été vendues, soit près du tiers du stock initial évalué à 6 millions d'unités. Depuis la publication du dernier bilan trimestriel, Microsoft ne cache pas avoir trop parié sur les ventes. Pour réduire les stocks, le prix de la Surface RT a été diminué d'environ 25 % en juillet. Conséquence, alors que les ventes avaient généré 853 millions de dollars de revenus, Microsoft a dû dévaloriser son stock à hauteur de 900 millions.

Ce 12 août, un recours collectif a été déposé contre Microsoft devant un tribunal du Massachusetts. Des actionnaires reprochent à la firme d'avoir menti et caché des informations concernant les ventes réelles de la Surface RT. Plus particulièrement, ils estiment que, entre le 18 avril et 18 juillet (période allant de la publication du bilan du premier trimestre au second), Microsoft leur a caché les faibles ventes de la tablette et la dévalorisation des stocks. Selon eux, cela aurait conduit à une baisse de la valeur boursière évaluée à environ 11 %. Ils reprochent à Microsoft de ne pas avoir été informés et d'avoir subi cette diminution de l'action.
Cette plainte ne sera prise en compte que dans 60 jours, période laissée aux actionnaires désireux de rejoindre la class action.

Il n'est pas certain qu'avec une telle démarche, ceux qui se plaignent d'avoir vu l'action Microsoft baisser la voient remonter.

Crédit photo: Microsoft
Ajouter un commentaire

Commentaires

D'accord avec toi
cocodu67...
Messages postés
3072
Date d'inscription
jeudi 28 janvier 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
19 septembre 2019
103 -
Certains ont l'air d'avoir oublié que nous ne sommes pas tous milliardaires, à chaque sortie d'un nouveau système d'exploitation, d'une nouvelle tablette ou de je ne sais quoi on ne peut pas tous aller directement l'acheter juste car c'est nouveau. Microsoft a fait pareil avec la suite Office, le coût de sa programmation a été largement amortit, s'ils adapteraient le prix ils auraient d'avantage de ventes.
Commenter la réponse de lanicophe