Bouygues Telecom et 3 autres opérateurs portent plainte contre Orange et SFR

Bouygues Telecom et 3 autres opérateurs portent plainte contre Orange et SFR
Entre 2005 et 2008, Orange et SFR ont commercialisé des forfaits basés sur des communications illimitées vers les abonnés du même opérateur. Bouygues Telecom avait saisi l'Autorité de la concurrence qui a, fin 2012, condamné les opérateurs pour pratiques anticoncurrentielles. Selon le site L'Expansion, Bouygues Telecom, Outremer Telecom, Omea Telecom et Euro-Information Télécom viennent de porter plainte contre Orange et SFR auprès du Tribunal de commerce de Paris pour obtenir réparation.

Avant l'arrivée de Free Mobile, le marché français de la téléphonie mobile était dominé par Bouygues Telecom, SFR et Orange. La concurrence entre les opérateurs n'a pas toujours été claire. En 2005, l'Autorité de la concurrence a condamné chacun d'eux. Durant plusieurs années, ils se communiquaient, chaque mois, le nombre de nouveaux abonnés. Aussi, ils avaient conclu des accords concernant le partage du marché.

Dans cet environnement de « non-concurrence active », les opérateurs Orange et SFR ont, pourtant, lancé des offres agressives. En effet, entre 2005 et 2008, ils ont proposé des forfaits mobiles incluant les appels illimités vers certains ou tous les abonnés du même opérateur. Les deux plus importants acteurs attiraient, ainsi, les amis et familles à s'abonner.
Dès 2006, Bouygues Telecom avait saisi l'Autorité de la concurrence pour se plaindre de ces offres et des différences de tarifs appliqués aux appels émis vers ses abonnés. Fin 2012, l'Autorité a rendu sa conclusion en condamnant les deux opérateurs pour pratiques anticoncurrentielles. Orange a, alors, été condamné à payer une amende de 117.5 millions d'euros et de 65.7 millions pour SFR.

Toutefois, ces amendes étaient destinées à l'Etat. Pour obtenir réparation, Bouygues Telecom devait saisir la justice. Le site L'Expansion vient d'annoncer que l'opérateur vient de déposer une plainte contre Orange et SFR auprès du Tribunal de commerce de Paris. Celui-ci est également saisi par Outremer Telecom, Omea Telecom et Euro-Information Télécom. Les opérateurs réclament plus de 650 millions d'euros à SFR et 790 millions d'euros à Orange pour le préjudice de cette affaire.

Cette plainte pourrait perturber les négociations que Bouygues Telecom mènent avec SFR pour s'associer... Association qui pourrait être jugée anticoncurrentielle !

Crédit photo: Bouygues Telecom