Free Mobile/SFR/Bouygues Telecom/Orange : déploiement 4G

Free Mobile/SFR/Bouygues Telecom/Orange : déploiement 4G


Comme chaque mois, l'Agence Nationale des Fréquences (ANFR) nous donne l'avancée du déploiement 4G sur le territoire. Chaque opérateur devant lui rendre des comptes, cela donne une image précise de la situation. Et, ce mois-ci, Bouygues Telecom est largement en tête alors que SFR se retrouve à la traine.

Au 1er juillet, le déploiement national de la 4G était encore peu marqué par la décision obtenue par Bouygues Telecom auprès de l'Arcep de basculer ses bandes fréquences 1800 MHz/2G en 4G. À ce moment-là, l'agence de régulation, ANFR, indiquait qu'au niveau des antennes activées, Orange était largement en tête avec 886 antennes actives, devant SFR, 295 antennes, Bouygues Telecom, 295 et Free 14. Les opérateurs ayant 18 mois pour décider d'activer une antenne, il est intéressant de se pencher sur le nombre d'antennes autorisées par l'ANFR. En juillet, Bouygues Telecom avait obtenu des droits sur 2057 antennes devant Orange avec 1541 antennes et Free Mobile qui en détenait 999.

En juillet, alors que Free Mobile a tenté, en vain, de contester la décision de l'Arcep favorable à Bouygues Telecom, les déploiements des opérateurs continuaient.
Ce 1er août, l'ANFR a publié les nouveaux chiffres cumulés. Grâce à son autorisation de refarming, Bouygues Telecom a obtenu des droits sur 2431 sites en bande fréquence 1800 MHz. Concernant l'ensemble des supports 4G, l'ANFR a accordé des droits pour 3230 antennes à Bouygues Telecom, 1612 pour Orange, 1094 pour Free Mobile et 943 à SFR. Seul Orange a un grand nombre d'antennes activées, à savoir 1321, alors que les autres n'en ont activé qu'une centaine depuis juillet. Hormis Free Mobile qui n'en teste toujours que 14. Au total, un tiers des antennes est activé à ce jour.

Orange tente de rester en tête de l'« allumage » des agglomérations avant que Bouygues Telecom rende effectif son déploiement prévu au 1er octobre. Quant à Free Mobile, en détenant plus de 1000 antennes, l'opérateur double son offre par rapport au mois de mai. Comme l'avait annoncé Xavier Niel, Free Mobile semble attendre de couvrir convenablement le territoire pour activer ses antennes.
SFR, dernier ce mois-ci, mise, peut-être, sur l'accord de mutualisation des réseaux en cours de négociation avec Bouygues Telecom pour rattraper son retard.

Crédit photo: Arcep