NVidia Shield : avis contrastés

NVidia Shield : avis contrastés

Présentée lors de l'E3, la 1re console portable créée par NVidia se faisait désirer. Après un peu de retard, la Shield a bien été lancée ce 31 juillet. Annoncée comme performante, les spécialistes ne sont pas tous convaincus de l'utilité de cette console.

Nous vous en avons déjà parlé. L'E3 a été l'occasion de découvrir des nouveaux venus dans le monde des jeux vidéo. À côté des mastodontes Microsoft, Sony et Nintendo, l'arrivée de supports mobiles tels que les smartphones, phablets et autres tablettes offre de nouvelles perspectives. La mobilité est devenue un facteur à prendre en compte pour les jeux. À l'instar du casque Oculus Rift, présenté lors de l'E3 et qui intéresserait même Sony.

Le fabricant de composants NVidia fait partie de ces nouveaux venus avec sa console portable Shield. Sortie ce 31 juillet, elle n'a pas laissé indifférents les spécialistes.

Proposée à 300 dollars, la console fonctionne sous Android et est dotée d'un écran tactile multi-touch de 5 pouces avec une résolution de 1280 x 720 pixels. Elle est pourvue d'un processeur graphique SoC Tegra 4, de 2 Go de mémoire et de 16 Go d'espace de stockage flash. Par ailleurs, elle est gérée par un contrôleur Broadcom dual-band et est compatible avec le WiFi et le Bluetooth 3.0.
Sa batterie de 28.8 Wh offre une autonomie jusqu'à 5 heures en mode jeu, 15 heures lors de visionnage de vidéos et 40 heures lors d'écoute de musique.

Les spécialistes sont tous d'accord pour reconnaître que son principal atout est le streaming de jeux PC. Pour ceux qui ont une carte graphique NVidia et cherchent une bonne option pour le streaming, la Shield peut convenir.
Par ailleurs, alors que certains spécialistes lui reconnaissent de très bonnes performances techniques, le nombre d'applications et de jeux sous Android n'est pas suffisant pour d'autres. Et tous ne voient pas quel est son avantage face aux consoles portables et aux tablettes existantes.
Chacun se fera son avis.

Crédit photo: NVidia