Facebook : il va falloir s'habituer à la publicité sur mobile!

Facebook : il va falloir s'habituer à la publicité sur mobile!


Le bilan du troisième trimestre de l'exercice 2013 a été positif pour Facebook. Et même meilleur que les prévisions avec un bénéfice net de 333 millions. Avec 90 % des revenus issus de la publicité, Facebook a su attirer et fidéliser de nouveaux utilisateurs. Principal objectif énoncé par Mark Zuckerberg en 2012, l'entreprise a misé sur les mobiles et, par conséquent, la publicité générée sur ces supports. Et ce n'est pas fini !


Ce 24 juillet, le dernier bilan trimestriel de Facebook était présenté. Il était très attendu par les analystes et les investisseurs boursiers sceptiques depuis l'entrée en bourse de l'entreprise. Ce bilan est très positif. Le chiffre d'affaires a atteint 1.8 milliard de dollars, soit une progression de 53 %, pour un bénéfice net de 333 millions de dollars. Bien mieux que les prévisions estimées par les analystes, l'action de Facebook est repartie à la hausse.
Pour parvenir à de tels résultats, Facebook a, comme annoncé par Mark Zuckerberg en 2012, misé sur les mobiles.

Les revenus de Facebook proviennent pour 90 % des annonceurs publicitaires. Alors, l'objectif est d'augmenter les revenus publicitaires issus de la fréquentation de plus de 800 millions d'utilisateurs mensuels de l'application mobile. Ce dernier trimestre, 656 millions de dollars, soit 41 % des recettes publicitaires de Facebook provenaient de ces supports.
Les analystes et observateurs sont impressionnés par ces résultats et cette entrée réussie sur les mobiles. Vu le niveau des revenus obtenus, certains estiment que Facebook a, non seulement, rattrapé son retard, mais a pris une longueur d'avance sur ses concurrents.

Peut-être parce que, comme le déclare Sheryl Sandberg, une des responsables de Facebook, les « solutions sur mobiles sont parmi les meilleures, si ce n'est les meilleures ».
Quoi qu'il en soit, l'entreprise ne va pas s'arrêter là. Mark Zuckerberg a déclaré que « bientôt, nous gagnerons plus d'argent sur mobile que sur PC».

Le lancement de l'application « Facebook for Every Phone » pour tous les possesseurs de téléphones mobiles classiques, sans accès à internet et l'ouverture de nouvelles applications à la publicité devraient démultiplier le chiffre d'affaires de Facebook. À moins que les utilisateurs ne se lassent de tant de publicités.

Crédit photo: Facebook