Dell : le suspens continue

Dell : le suspens continue


Un tournant important est en train de se jouer pour Dell. La proposition de rachat par le fondateur Michael Dell et le fonds d'investissement Silver Lake, proposée en début d'année, devait être votée par le Conseil d'Administration (CA) ce 24 juillet. Après ce premier report, le CA vient d'annoncer un nouvel ajournement au 2 août. Michael Dell a cédé aux critiques en relevant le prix de 10 cents par action. Malgré une demande de contrepartie, sa proposition séduira-t-elle plus que celle de son opposant Carl Icahn ?

Nous vous en parlions il y a quelques jours, l'entreprise américaine Dell tente de trouver une solution pour se relancer dans le marché informatique. En 2012, son chiffre d'affaires total a été de 56.9 milliards de dollars, soit une baisse de 8 %. Son bénéfice net, quant à lui, a atteint 2.4 milliards de dollars, en recul de 32 %.
Pour relancer l'entreprise, Michael Dell, fondateur et PDG de Dell, a proposé, en début d'année, de sortir l'entreprise de la pression boursière et de la racheter afin de réinjecter des fonds.
Avec le soutien du fonds d'investissement Silver Lake, Michael Dell, possesseur de 14 % des parts, a fait une proposition de 24.4 milliards de dollars et de racheter les actions à 13,65 dollars, soit environ 25 % de plus que le cours. Son principal opposant, Carl Icahn, veut que la firme reste en bourse et veut racheter les actions à hauteur de 14 dollars.

Un CA exceptionnel avait été reporté ce 24 juillet pour voter. Laissant du temps à Michael Dell pour convaincre les décideurs hésitants, celui-ci est revenu avec une nouvelle proposition. Pour se rapprocher de l'offre de Carl Icahn, il a, ainsi, augmenté de 10 cents l'offre d'achat des actions. Au total, une augmentation de 150 millions de dollars. En contrepartie, il demande à ce que seuls les votes des représentants présents ou détenteurs de procuration soient comptabilisés. Actuellement, les votes absents et blancs sont enregistrés comme des votes contre.

Le CA devrait voter le 2 août... Si Carl Icahn, dont le principal objectif est de déloger la direction, ne contre-attaque pas d'ici là.

Crédit photo: Dell