Donnez votre avis

Microsoft : la baisse des prix de la Surface RT pèse beaucoup sur la firme

CelineLhorte - vendredi 19 juillet 2013 - 18:14
Microsoft : la baisse des prix de la Surface RT pèse beaucoup sur la firme


Intégrer le marché des tablettes n'a pas été, jusque-là, une réussite pour Microsoft. Commercialisée fin 2012, la Surface RT n'a pas su convaincre face aux produits des principaux concurrents Apple et Google. Ce 15 juillet, Microsoft a décidé de baisser les prix de ses tablettes. Si cela peut permettre à Microsoft de réduire les stocks et de préparer de nouveaux produits, cela pèse beaucoup sur les charges de la firme, qui n'avait pas besoin de ce poids supplémentaire.

La réorganisation profonde de Microsoft, annoncée le 11 juillet, pourrait permettre à Microsoft de se relancer et de proposer des produits innovants. Ce, car le logiciel Windows 8 et son entrée dans le marché des tablettes n'ont pas été des succès pour la firme de Redmond.

En effet, les tablettes Surface RT n'ont pas séduit de nombreux consommateurs. Commercialisées fin 2012, le 1er trimestre a enregistré moins de 1 million de ventes des tablettes Surface, sur un total de 50 millions sur la même période. Pour réagir, Microsoft a effectué 2 réductions de prix. Après une première baisse importante, au mois d'avril, pour le continent américain, Microsoft a amorcé une nouvelle diminution mondiale ce 15 juillet, de 25 % en moyenne.
Pour se rapprocher des prix moyens des tablettes, cet effort de Microsoft n'est pas sans conséquence pour la firme.

Ce 18 juillet, Microsoft a annoncé que cette baisse des prix engendrait une dépréciation équivalant à 685 millions d'euros de la valeur des stocks. Cette charge va peser sur le chiffre d'affaires trimestriel, qui est, par ailleurs, inférieur à leurs prévisions.

Windows 8, les tablettes et les smartphones sont, actuellement, les talons d'Achille de Microsoft. Même si Janet Gibbons affirme que Microsoft peut, prochainement, devancer Apple sur le marché des tablettes, cela semble complexe.

Crédit photo: Microsoft