Microsoft baisse le prix de sa tablette Surface RT

Microsoft baisse le prix de sa tablette Surface RT


Commercialisée fin 2012, la tablette Surface RT n'a pas beaucoup séduit. Après avoir lancé des offres promotionnelles le mois dernier, Microsoft tente d'écouler ses stocks en baissant les prix. À partir du 15 juillet, la Surface RT 32 Go est à 339 euros sans clavier (444 euros avec clavier) et le modèle à 64 Go est à 439 euros (ou 544 euros avec clavier). De quoi se rapprocher du prix moyen des tablettes.


Le 11 juillet, Steve Ballmer, PDG de Microsoft, a annoncé une très importante réorganisation du groupe. Alors qu'en février, Bill Gates affirmait que Microsoft souffrait d'un manque de produits innovants, le nouveau PDG semble avoir la même analyse. En réunissant les divisions de travail, il veut stimuler les performances et réactivités des équipes afin de proposer des produits hardware et software innovants.

L'entrée de Microsoft dans le marché des tablettes tactiles est à l'image de ce constat. Créée pour concurrencer Apple et les autres fabricants, la Surface, de 10 pouces, n'a pas convaincu les consommateurs. Même si Microsoft refuse de publier les chiffres, moins de 750 000 Surface RT auraient été vendues entre octobre et janvier 2013 et de nombreux produits auraient été renvoyés. En cause, semble-t-il, un manque d'innovation, de plus-value et un prix assez élevé.

Le mois dernier, Microsoft a tenté de relancer ses ventes par des offres promotionnelles en Amérique du Nord.
Depuis ce 15 juillet, Microsoft va plus loin et baisse les prix des Surfaces RT. Sur le site internet ou par les revendeurs, la Surface RT 32 Go est disponible à 339 euros sans clavier (444 euros avec clavier) et la RT 64 Go est à 439 euros (ou 544 euros avec clavier). En moyenne, une réduction de 25 %.

Les tarifs de la Surface RT se rapprochent des prix moyens des tablettes de ce format. De quoi relancer les ventes ou liquider les stocks pour faire de la place à de futures tablettes. En avril, Microsoft avait évoqué son intention d'élargir sa gamme. En proposant des tablettes innovantes, de plusieurs formats, la firme pourrait augmenter sa part de marché, jusque-là infime.

Crédit photo: Microsoft