Renault/Nissan : le retour de Datsun en Inde.

Renault/Nissan : le retour de Datsun en Inde.


Oubliée depuis une trentaine d'années, la marque low-cost de Nissan, Datsun, revient. Nissan veut profiter de Datsun pour intégrer le marché automobile d'entrée de gamme des pays émergents. Dévoilé en Inde, le modèle Datsun Go y sera commercialisé en 2014 puis en Russie, Afrique du Sud et Indonésie.

Les marchés automobiles français et européen sont en difficulté depuis 2011. Alors que le 1er semestre 2013 s'est conclu sur une baisse de plus de 11 %, les constructeurs français misent de plus en plus sur les marchés des pays émergents, très peu équipés. Ils développent des gammes de modèles et des usines spécifiques à ces pays. À l'instar de la Chine, 1er marché mondial, qui accueille depuis plusieurs années PSA et, depuis peu, Renault et Nissan.
Arrivés depuis plusieurs années en Inde, Renault et Nissan ont d'abord échoué en commercialisant la Logan. Depuis, ils souhaitent séduire les classes moyennes indiennes. Ils ont vendu 68 000 voitures en 2012, soit 1 % de parts du marché indien. Pour améliorer ces résultats, l'alliance a investi 250 millions d'euros, en 2012, dans la construction d'une nouvelle usine, opérationnelle en 2014. D'une capacité de production de 200 000 voitures par an, elle sera destinée aux modèles d'entrée de gamme.

Parmi les futurs modèles produits, Carlos Ghosn, président du groupe, vient de dévoiler la Datsun Go.
Nissan vient, donc, de relancer sa marque low cost, Datsun, délaissée depuis longtemps. Elle sera destinée aux modèles bas de gamme des pays émergents. Au même titre que Dacia pour Renault.
La Datsun Go sera un modèle 5 portes inspiré de la Micra. Annoncé à moins de 5100 euros, Carlos Ghosn souligne que ce modèle sera fiable, performant et insiste sur la « qualité de fabrication et la sophistication ».

Même si seulement 15 Indiens sur 1000 détiennent une voiture, ce marché n'est pas stable et la Datsun Go sera en concurrence avec d'autres modèles low cost.
Avec le retour de Datsun, Nissan espère augmenter ses ventes dans les marchés émergents et atteindre son objectif de 8 % des parts du marché mondial d'ici mars 2017.

Crédit photo: Nissan