Menu
Donnez votre avis

Twitter teste le ciblage publicitaire par centres d'intérêts

ldelvalle - lundi 8 juillet 2013 - 06:46
Twitter teste le ciblage publicitaire par centres d'intérêts
Plus de trois ans après le lancement des tweets promotionnels et deux ans après leur ouverture au géociblage, les "Promoted Tweets" s'affinent un peu plus. La plateforme de microblogging teste actuellement l'affichage des tweets promus dans le flux d'actualités des membres selon leurs centres d'intérêts. Mais la méthode pour obtenir ce type d'informations fait débat.

Cette nouvelle méthode de ciblage publicitaire est pour l'heure limitée aux entreprises et marques aux États-Unis et se destine donc au marché américain. Pour affiner l'affichage des tweets publicitaires par centres d'intérêts de ses membres, la plateforme de microblogging recueillera deux types d'informations auprès des entreprises affiliées : les données de navigation sur leur site web (cookies) et les adresses e-mails issues de l'inscription à leur newsletter, « celles-ci étant chiffrées lors du transfert » précise Twitter.


Importation de données extérieures à l'écosystème de Twitter

Bien sûr, seuls les utilisateurs ayant ouvert un compte Twitter avec l'adresse e-mail correspondant à celle utilisée pour l'inscription à une newsletter verront s'afficher des tweets personnalisés.

Cette méthode peut être jugée intrusive même si les membres de Twitter pourront désactiver l'affichage des tweets promus via leur panneau d'administration. Il leur faudra également activer la fonctionnalité Do Not Track dans leur navigateur web (désactivée par défaut) afin d'éviter le pistage de leurs données de navigation sur le site web des marques.

Reste à savoir concrètement l'efficacité de cette méthode de ciblage, qui dépend essentiellement d'un critère : à savoir le recoupement entre l'adresse e-mail utilisée pour créer un compte Twitter et l'adresse e-mail utilisée pour souscrire au suivi d'offres promotionnelles.

En savoir plus
illustration : Twitter
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme