Bouygues Telecom : une Femtocell adaptée aux entreprises

Bouygues Telecom : une Femtocell adaptée aux entreprises

Éloignées des antennes relais ou au sein de bâtiments aux murs épais, les communications mobiles ne sont pas optimales. Pour régler ce type de problèmes, les Femtocell sont des mini-antennes 3G qui amplifient le signal. Alcatel-Lucent et Bouygues Telecom s'associent pour proposer une Femto V2.2 à destination des entreprises.

L'épaisseur des murs et la distance de l'antenne-relais influent beaucoup sur la qualité et l'accès au réseau de communications de très haut débit mobile 3G. Pour y pallier, les Femtocells sont des petits appareils qui constituent une mini-antenne 3G. Cela permet d'étendre et uniformiser la portée de la couverture 3G à l'intérieur. Ces appareils plug-and-play sont de faible puissance et utilisent une connexion haut débit de type ADSL.
Tous les opérateurs de téléphonie mobile proposent, maintenant, des Femtocells pour les particuliers dont l'habitation ne bénéficie pas d'un réseau optimal.

Les entreprises et professionnels ont, bien évidemment, besoin que leurs bureaux et locaux puissent accéder à un réseau de grande qualité. Pourtant, le nombre d'utilisateurs étant plus important, multiplier les cellules et assurer le handover (la communication entre les cellules) ont demandé plus d'avancées techniques.

Jusque-là, Bouygues Telecom ne proposait pas de tels appareils à ses clients professionnels.
L'opérateur vient de s'associer à Alcatel-Lucent, spécialiste de cette technologie depuis 2010, pour proposer une Femtocell. La Femto Entreprise V2.2, proposée gratuitement, améliorera la portée du réseau au sein des entreprises.

Au-delà de répondre aux besoins des professionnels, l'opérateur va tirer profit de ces outils. Tout d'abord, un réseau étendu et de meilleure qualité permet une amélioration des consommations et de la satisfaction de ces clients.
Aussi, Bouygues Telecom pourra compter sur ce déploiement pour améliorer la couverture de son réseau mobile à moindre coût. Par ailleurs, en déviant une partie des communications 3G sur le réseau haut débit fixe, Bouygues Telecom libère et soulage les bandes fréquences de son réseau.

Alors que certaines études s'interrogent sur l'impact des ondes radio sur la santé, les mini réseaux 3G seront-ils mis en doute ?

Crédit photo: Bouygues Telecom