Google : futur fabricant de consoles de jeux et de high-tech ?

Google : futur fabricant de consoles de jeux et de high-tech ?

Le géant du net, Google, ne se contente plus de développer des services internet et son système d'exploitation mobile Android. The Wall Street Journal vient de révéler que Google s'attaque désormais à la fabrication de matériels high-tech : une console de jeux, une montre connectée et une nouvelle version du Nexus Q sont en développement.

Google fait partie des entreprises leaders sur internet. Son moteur de recherche et ses différents services sont très utilisés et font de Google l'entreprise la plus symbolique d'internet pour les Français. Pour étendre ses activités, Google a développé, en 2008, son propre système d'exploitation mobile. Android est un open source qui est, aujourd'hui, utilisé par 4 fois plus de smartphones et tablettes qu'iOS d'Apple.

Toutefois, Android ne concerne pas que des appareils de communication. Ce système d'exploitation est, d'ores et déjà, utilisé sur des téléviseurs, consoles de jeux, appareils électroménagers, etc.
Selon The Wall Street Journal, Google ne veut pas s'arrêter au développement d'Android. La firme voudrait, en effet, fabriquer ses propres appareils fonctionnant sous Android.
Les jeux vidéo sous Android ayant beaucoup de succès, Google serait en train de développer sa propre console de jeux.
Par ailleurs, la firme travaillerait sur une version plus aboutie du Nexus Q. Ce support d'écoute de musique en streaming avait été abandonné en 2012.
Aussi, via Motorola, racheté en 2012, la firme serait en train de développer une gamme de smartphones, nommée Moto X, basée sur Android.
Enfin, Google a, au fil des mises à jour d'Android, réduit les restrictions d'utilisation. À côté des appareils électriques développés par les autres marques, la firme serait en train de développer une montre et des lunettes connectées.

Décidé à devenir un fabricant à part entière, Google veut répondre aux besoins d'entrée de gamme du marché high-tech des pays occidentaux et émergents. Pour l'y aider, la version 5.0 d'Android attendue à l'automne sera plus adaptée aux modèles bas de gamme et moins gourmande.

Crédit photo: Google