MySpace : nouvelle version et campagne de pub pour relancer le réseau social

MySpace : nouvelle version et campagne de pub pour relancer le réseau social

Créé en 2003, MySpace est un des premiers réseaux sociaux. De sa place de leader, il s'est progressivement laissé devancer par ses concurrents. En 2011, la société Specific Média s'associe à Justin Timberlake pour racheter MySpace. Après avoir proposé une nouvelle interface au mois de janvier, la nouvelle équipe propose, depuis le 12 juin, une nouvelle version, recentrée sur la musique. Pour conquérir des utilisateurs, une campagne de pub de 20 millions de dollars accompagne ce lancement.

En 2003, Tom Anderson et Chris DeWolfe décident de créer un des premiers réseaux sociaux. De nombreux professionnels de la musique s'approprient MySpace qui devient incontournable. Revendu en 2005, à Rupert Murdock (News.Corp) pour 580 millions de dollars, le succès continue pour atteindre 300 millions d'inscrits en 2008. Toutefois, l'arrivée de réseaux sociaux concurrents et des services de musique à la demande affaiblissent MySpace.
En 2011, Rupert Murdock cède le site à Specific Média et Justin Timberlake. Alors que le site ne comptabilise plus que 24 millions d'abonnés, la vente se conclut pour 35 millions de dollars.

Bien décidée à relancer MySpace, la nouvelle équipe souhaite associer un espace de réseau social à de la musique à la demande. Après avoir offert une nouvelle interface au mois de janvier, une nouvelle version du site vient d'être dévoilée ce 12 juin dont une application mobile, une radio avec plus de 53 millions de titres en streaming et des espaces dédiés aux artistes.

Pour accompagner ce lancement, MySpace a élaboré une campagne de pub pour 20 millions de dollars. De nombreux artistes ont participé à cette publicité moderne, tournée vers les jeunes. Avec pour slogan « Welcome to the Neighborhood », cette campagne dépoussière l'image de MySpace.

Toutefois, la mise en ligne du nouveau MySpace a fait des déçus. N'ayant pas été prévenus, certains abonnés ont vu des publications effacées. Alors que MySpace n'est pas un espace de stockage, certains utilisateurs n'ont, semble-t-il, pas enregistré leurs données par ailleurs. Pour y pallier et récupérer les jeux achetés, MySpace propose un système de récupération.
En se repositionnant vers la musique, MySpace s'éloigne des habitudes de certains utilisateurs pour s'orienter vers de nouveaux profils.

Crédit photo: MySpace