BYOD : les entreprises peinent à répondre aux exigences de leurs employés

BYOD : les entreprises peinent à répondre aux exigences de leurs employés
Selon une étude publiée par le spécialiste des logiciels de virtualisation et des infrastructures de Cloud Computing VMware, près de deux salariés français sur trois estiment que leur entreprise ne leur fournit pas les outils et applications mobiles nécessaires à leur productivité.

L'étude européenne publiée par VMware met en évidence « les pressions auxquelles les entreprises européennes sont soumises concernant l'utilisation d'appareils et d'applications mobiles sur le lieu de travail ».

Selon les résultats de cette étude, « 64 % des employés français considèrent que les règles d'utilisation des appareils mobiles dans leur entreprise ne sont pas assez flexibles pour être propices à un travail nomade efficace ». Ils sont par ailleurs 62% à estimer que leur entreprise ne leur procure pas les outils et applications mobiles nécessaires à leurs missions.

Un décalage dans la mise en oeuvre des politiques BYOD

A l'échelle européenne, l'étude montre que 39 % des décideurs informatiques ne pensent pas que leur département puisse actuellement répondre aux besoins liés à la mobilité de leurs équipes. Signe encourageant cependant dans l'Hexagone : plus de trois quarts (76 %) des DSI français disent avoir mis en place ou prévoient de mettre en place une politique BYOD (Bring Your Own Device).

Cette étude a été réalisée par cabinet Vanson Bourne auprès de 5 000 DSI et 3 000 employés de PME et grandes entreprises dans 9 pays, dont la France, entre mars et avril 2013.