NVidia : Une nouvelle console portable, la Shield

NVidia : Une nouvelle console portable, la Shield
C'est une des très bonnes surprises de l'E3. Le constructeur NVidia, spécialiste des cartes graphiques, a mis en avant sa console portable baptisée « Shield » avec laquelle le constructeur souhaite marquer son entrée dans le monde des plateformes de jeux.

À l'instar des surprenants Oculus Rift ou Sifteo, deux nouveaux supports de jeux numériques innovants, la Shield de NVidia a suscité l'intérêt des journalistes à l'E3 de Los Angeles, du 11 au 13 juin. Déjà présentée lors du CES 2013 en janvier dernier, la console a enfin pu être testée. L'ensemble ressemble à une grosse manette de Xbox ou de PlayStation dotée d'un écran à clapet de 5 pouces 720p. Il est cadencé par un processeur Tegra 4 qui permet un rendu graphique bluffant pour une console nomade.
La Shield joue à fond la carte de la portabilité : elle est capable de faire tourner des jeux installés sur l'ordinateur de l'utilisateur grâce à une simple connexion Wi-Fi. À la condition que le PC soit équipé d'un processeur graphique NVidia toutefois.

Chez NVidia, on précise que la Shield n'est pas une simple console, on préfère parler d'un « système de jeu portable ouvert » tant son écosystème logiciel est évolutif. Habitée par Android, la machine de NVidia est capable de faire tourner l'ensemble des jeux disponibles sur le Google Play. Une caractéristique intelligente qui suit la tendance du marché du jeu vidéo nomade: des applications simples, bien pensées, au gameplay séduisant, pour quelques euros, voire même gratuites. Faire tourner la Shield sous Android, c'est ainsi bénéficier dès la sortie de la console de l'ensemble des jeux disponibles sur le Google Playstore. La Shield sera prochainement commercialisée aux États-Unis pour 349 dollars. Chez NVidia, on assure que ce prix plutôt élevé pour une console portable est rapidement amorti du fait de l'offre de jeux à bas prix pour terminaux Android. Aucune date de sortie n'a été annoncée pour l'Europe.


Crédit photo: NVidia.Corporation/cc