Apple transforme iWork en suite bureautique pour le web

Apple transforme iWork en suite bureautique pour le web
Les utilisateurs de la suite bureautique iWork pourront dès cet automne créer et éditer des documents en ligne dans iCloud par l'intermédiaire d'un navigateur web, depuis Mac ou PC. En évoluant au-delà de l'écosystème d'Apple, iWork concurrencera directement Google Docs et SkyDrive de Microsoft.

Créée en 2005, la suite bureautique iWork réunit le logiciel de présentation Keynote, la solution de traitement de texte Pages et enfin le tableur Numbers pour la création de feuilles de calcul.

iWork est aujourd'hui déclinée en applications pour Mac OS et iOS qui permettent de créer et modifier des documents via iCloud, le service de stockage en ligne d'Apple. Seule limite, et de taille : le travail connecté et la synchronisation en temps réel ne sont possibles que par l'intermédiaire de ces applications dédiées.

Une suite pour le web compatible avec Microsoft Office

Ce défaut est désormais corrigé : Apple vient d'annoncer que les logiciels formant la suite iWork seront disponibles à l'automne 2013 en service connecté via iCloud.com. Les internautes titulaires d'un compte iCloud pourront donc modifier leurs documents par l'intermédiaire d'un navigateur web, en l'occurrence Safari, Google Chrome, ou Internet Exporer.

Cette évolution ouvre donc l'utilisation d'iWork aux propriétaires de PC. Les utilisateurs pourront en outre glisser-déposer des documents Work, Excel et Power Point dans le gestionnaire de documents en ligne, ces derniers bénéficiant d'une conversion automatique.

Le lancement officiel de la version iWork pour iCloud est prévu à l'automne.

Présentation officielle d'iWork pour iCLoud