Facebook, un facteur de non-recrutement ?

Facebook, un facteur de non-recrutement ?
Selon une étude réalisée par OndeviceResearch dans plusieurs pays dont les Etats-Unis et le Royaume-Uni, près de 10% des jeunes chercheurs d'emplois auraient déjà vu leur candidature rejetée par un recruteur à cause d'une photo ou d'un commentaire visible sur leurs profils sociaux.

Cette donnée est issue d'un des volets de l'étude « Young People's Consumer Confidence (YPCC) Index », un baromètre publié par le cabinet d'analyse OndeviceResearch qui s'intéresse à la perception des 16-34 ans sur la conjoncture économique actuelle et sur leurs perspectives d'intégration professionnelle.

Près d'un jeune sur 10 indique ainsi avoir été écarté d'un processus de recrutement en raison de certaines informations visibles depuis leurs profils sociaux (ex : Twitter, Facebook), comme un commentaire ou une image. L'étude souligne par ailleurs que « près de 2/3 des 16-34 ans n'ont pas conscience du fait que leur utilisation des réseaux sociaux peut porter préjudice à leur projet de carrière ».

Ces derniers sont effets plus susceptibles de modifier la présentation de leur profil pour plaire à leurs amis, que pour se montrer sous un jour plus favorable auprès d'un employeur potentiel.

Résumé de l'étude de OndeviceResearch