Bouygues Telecom vient de commercialiser un deuxième smartphone : le BS 471

Bouygues Telecom vient de commercialiser un deuxième smartphone : le BS 471
Opérateur de télécommunication historique, Bouygues Telecom vient de rejoindre ses concurrents dans la fabrication de téléphones mobiles en son nom propre. Après le BS 401 mis en vente au mois d'avril, Bouygues Telecom vient de dévoiler un nouveau smartphone, le BS 471.

Créée en 1994 par le groupe Bouygues, la filiale Bouygues Telecom fait, depuis, partie des 4 opérateurs français. Depuis l'arrivée de Free Mobile en janvier 2012, Bouygues Telecom, comme les concurrents historiques, a perdu de nombreux abonnés. Malgré la création de B&You et les rachats de Darty Telecom et Simyo, Bouygues Telecom ne présente pas de bons résultats. L'année 2012 s'est conclue sur une perte de près de 60 000 clients. Pour reconquérir les utilisateurs, Bouygues Telecom vient de se lancer dans la fabrication de téléphones mobiles sous sa marque propre. Alors que ses concurrents se sont lancés dans l'aventure il y a quelques années, le premier smartphone de Bouygues Telecom, le BS 401, n'est sorti qu'en avril. Un mois plus tard, l'opérateur présente un deuxième modèle, le BS 471.

Smartphone de moyenne gamme, ce modèle est en réalité un Alcatel One Touch Idol modifié. Fonctionnant sous l'OS Android 4.1 Jelly Bean, le processeur Dual Core est cadencé à 1Ghz. Un écran tactile IPS de 4.7 pouces et un capteur photo de 8 mégapixels caractérisent, entre autres, ce nouveau modèle. Avec cette série de smartphones, Bouygues Telecom veut cibler les utilisateurs sans gros budget. En effet, le BS 471 est proposé à 229 euros nu et à partir de 9.90 euros avec un forfait.

L'opérateur a, d'ores et déjà, annoncé que cette gamme allait rapidement s'étoffer et qu'une série de téléphones mobiles classiques allait voir le jour. Bouygues Telecom va-t-il faire le poids face aux grands fabricants ?
Le choix de la marque est un critère important pour les abonnés de téléphonie mobile. Se lancer dans la fabrication de smartphones sera, peut-être, risqué. Ce, d'autant plus que le marché des téléphones mobiles d'occasion et reconditionnés se développe.

Crédit photo: Bouygues Telecom