L'apport de trafic via Facebook et Twitter encore bien maigre pour les médias en ligne

L'apport de trafic via Facebook et Twitter encore bien maigre pour les médias en ligne
Selon une étude publiée par AT Internet, les réseaux sociaux -Facebook et Twitter en tête- généreraient encore peu de trafic vers les sites d'informations en ligne. Ces deux sources se placent loin derrière Google.

Page Facebook et compte Twitter sont aujourd'hui de rigueur pour relayer l'information en ligne. Plébiscitées par les médias, ces plateformes sont relativement efficaces pour recruter des abonnés, et consolider la notoriété de sa "marque média".

Pour autant, la part de visites en provenance de ces sites reste faible selon une étude AT Internet, qui a audité un périmètre de 19 sites d'actualité français.

Loin derrière Google
Avec respectivement 3,3% et 1,1% des visites toutes sources confondues, Facebook et Twitter arrivent "loin derrière Google dont la part de visites est de 40,2% en moyenne pour un site d'actualité français en février 2013, soit 12 fois plus que Facebook" indique le spécialiste dans la mesure d'audience des sites web et mobiles.

Bien que ces chiffres soient relativement modestes, Facebook et Twitter retrouvent leur niveau de septembre 2012, "après une baisse sur les trois derniers mois de l'année".

Le résumé complet de l'étude d'AT Internet

A voir également