Logiciels contrefaits : 114 milliards de dollars de perte pour les entreprises, selon Microsoft

Logiciels contrefaits : 114 milliards de dollars de perte pour les entreprises, selon Microsoft
Un logiciel installé sur trois serait contrefait, selon une étude réalisée par IDC pour Microsoft : la facture serait particulièrement salée pour les entreprises devant faire face aux problèmes de sécurité induits par l'utilisation de ces versions piratées.

Cette étude réalisée par le cabinet IDC dans 10 pays auprès de plus de 1100 consommateurs, et près de 1000 entreprises, visait notamment à évaluer la présence de malwares et codes malicieux (chevaux de Trioe, keyloggers, spywares), dans les logiciels contrefaits et quantifier les pertes liées à leur utilisation pour les particuliers et les entreprises.

Un logiciel installé sur trois serait la version piratée d'un logiciel commercial, selon les résultats de celle-ci. Pour les entreprises, les "coûts liés à l'utilisation des logiciels contrefaits contenant des malwares et spywares" sont estimés à 114 milliards cette année.

1,5 milliards d'heures perdues à cause de l'utilisation de logiciels piratés
La perte de temps lié à leur utilisation s'élèverait à 1,5 milliards d'heures pour les particuliers.

43% des consommateurs interrogés ont par ailleurs indiqué que l'installation d'un logiciel piraté aurait ralenti leur machine au point de devoir le désinstaller.

En savoir plus
Compte-rendu complet de l'étude IDC-Microsoft (PDF)
A voir également