Près d'un Français sur deux favorable au développement du travail nomade, selon une étude

Près d'un Français sur deux favorable au développement du travail nomade, selon une étude
52% des Français consulteraient leur téléphone pour des raisons professionnelles, en dehors de leur temps de travail, une statistique qui grimpe à 65% chez leurs employeurs, selon une étude réalisée par les "rendez-vous One-to-One de la Mobilité Numérique (ROOMN) en partenariat avec l'IFOP.

L'étude IFOP-ROOMN met par ailleurs en évidence le plébiscite des cadres et des plus jeunes pour le travail nomade. 57% des moins de 35 ans souhaitent ainsi voir le travail nomade se développer dans leur entreprise. Une proportion encore plus importante chez les habitants de la régionparisienne (61%), qui passent en moyenne plus de temps dans les transports.

Le travail nomade est aussi considéré comme un gain de productivité pour 73% des Français et comme moteur de confiance entre employés et employeurs.

Le télétravail "bénéfique pour l'entreprise pour trois Français sur quatre"
Les "employés qui font déjà du télétravail sont les plus enthousiastes quant au développement de cette pratique (70%)" indique logiquement cette étude.

Ce dispositif apparaît en outre "comme une évolution positive et bénéfique pour l'organisation d'une entreprise selon 73% des Français, toutes catégories confondues, et 80% des cadres et employeurs sont aussi de cet avis"