Référencement : près d'une requête Google sur trois est invisible pour un site web

Référencement : près d'une  requête Google sur trois est invisible pour un site web
Selon une étude publiée par le fournisseur de solutions de web analytics AT Internet, la part des requêtes Google indéterminées continue de croître au fil des mois en France et dans les autres pays. Un phénomène qui complique le travail des spécialistes du référencement naturel qui s'appuient sur l'analyse des mots-clés pour optimiser le contenu des sites web.

"En décembre 2012, la part de visites provenant de Google sans détection de mots clés est de 30,8% en moyenne pour les visites effectuées depuis la France" selon l'étude réalisée par AT Internet du 1er juillet au 31 décembre 2012, à partir de 660 sites web audités en France et en Allemagne.


Protection de la vie privée VS analyse de trafic
Une augmentation de près de 10 points par rapport à juillet 2012, qui s'expliquerait en "grande partie par la mise en place le 18 juillet de la recherche sur Mozilla/Firefox en connexion sécurisée pour Google". A cette évolution s'ajoute naturellement le passage à la recherche en HTTPS imposée par le moteur de recherche aux utilisateurs connectés à leur compte Google, à des fins de protection des de la vie privée.

Selon AT Internet, ce phénomène devrait continuer de s'accentuer "avec l'adoption du protocole SSL sur Chrome 25, pour les recherches effectuées depuis la barre d'adresse du navigateur, que l'utilisateur soit connecté ou non à son compte Google".

L'étude d'AT Internet