« Dématérialiser les titres de transport pour nos voyageurs réguliers et occasionnels »

« Dématérialiser les titres de transport pour nos voyageurs réguliers et occasionnels »
La Semitan, société qui opère le réseau des transports publics de l'agglomération nantaise, a lancé en octobre 2012 le « titre de transport dématérialisé (mTicket) », un service qui permet aux usagers d'acheter et gérer leurs titres de transport depuis un smartphone via une application mobile gratuite pour iOS et Android. Comment et pour quel(s) type(s) d'utilisateurs cette application a-t-elle été pensée et développée ? Pour quels bénéfices ?

Pascal Leroy, directeur commercial de la Semitan livre son retour d'expérience sur la mise en oeuvre de cette solution au service des usages numériques nomades.


CCM - Pouvez-vous vous présenter et présenter les activités de la Semitan ?

Pascal Leroy : La Semitan est une société d'économie mixte de 1700 salariés qui assure deux missions : faire fonctionner le réseau des transports de l'agglomération nantaise (Tan) et développer les infrastructures techniques de celui-ci.
la Semitan enregistre 480.000 voyageurs, dont 130.000 abonnés, qui effectuent environ 120 millions de voyages par an.

CCM - La Semitan a lancé il y a peu une application mobile qui permet de dématérialiser les titres de transport : comment est né ce projet ?

PL - Nous avons trois grandes familles d'usagers : les clients intensifs, qui utilisent les transports plusieurs fois par jour, et à qui nous proposons une offre d'abonnement très performante qui regroupe 80.000 personnes aujourd'hui.

Les occasionnels-réguliers qui utilisent fréquemment les transports sans pour autant que leur utilisation ne justifie un abonnement forfaitaire, et enfin les voyageurs occasionnels, comme les touristes par exemple.

Nous souhaitions développer une offre moderne adaptée à ces deux dernières catégories leur permettant de disposer immédiatement d'un titre de transport. Une idée s'est naturellement imposée : utiliser le smartphone en tant que portefeuille de titres de transport accessible via une application mobile.

CCM - En quoi cette application facilite l'utilisation des transports en commun aux usagers ?

PL - Auparavant, nos clients devaient se rendre dans une agence, ou acheter leurs billets à un distributeur automatique.

Le titre de transport dématérialisé leur permet de mieux planifier leurs déplacements et de gagner du temps, sachant que via ce procédé, il est possible de voyager accompagné de plusieurs personnes, le portefeuille permettant la multivalidation.

Il suffit ensuite au client de recharger son téléphone à volonté.

CCM - Comment se passe le paiement ?

PL - Par internet : l'utilisateur est rerouté vers le site de notre partenaire financier, la Société Générale, via son produit Sogenactif. C'est un paiement classique : après avoir créé un compte sur le service en ligne Tan.fr, l'usager effectue le paiement via le terminal de son choix, smartphone ou poste fixe, et peut ainsi gérer ainsi son portefeuille de titres de transports.

Certains services personnalisés, accessibles via un espace en ligne, intéressent notamment les professionnels qui peuvent par exemple éditer un justificatif de paiement.

CCM -Comment les passagers sont-ils contrôlés ? Que se passe-t-il en cas de perte du smartphone ?

PL - Le contrôleur dispose d'une application de contrôle qui permet de lire le code-barres et vérifier qu'il correspond bien à une commande effectuée sur notre système.

A chaque validation du titre, un mot de passe est demandé : il y a donc une sécurité à l'usage du ticket.

Mais si le voyageur se fait voler son smartphone ou le perd, alors c'est assimilé à la perte du titre de transport.

CCM - Combien de personnes utilisent cette application aujourd'hui ?

PL - Aujourd'hui, nous enregistrons 750 tickets validés chaque jours, ce chiffre augmente chaque semaine depuis le lancement de l'application. Nous avons vendu près de 35 000 tickets jusqu'à présent.

Le démarrage a été beaucoup plus rapide que nous l'imaginions.

Les agences de publicité et les SSII de l'agglomération ont très vite adopté ce dispositif, davantage que d'autres catégories de voyageurs comme les étudiants, qui s'inscrivent dans un usage « intensif ».

La communauté du numérique est donc déjà convertie à ce système. Je pense que l'évolution se fera ensuite vers d'autres catégories de voyageurs.

Repères

Semitan

  • Société d'économie mixte opérant le réseau de transport de l'agglomération nantaise (marque commerciale : Tan) et assurant le développement des infrastructures techniques de celui-ci
  • 1700 salariés
  • Présentation

Le titre de transport dématérialisé

  • Disponible via deux applications pour iOS et Android
  • Lancement : 24 octobre 2012.


Crédit photo : Christiane Blanchard