Facebook simplifie la gestion des paramètres de confidentialité

Facebook simplifie la gestion des paramètres de confidentialité
Le réseau social déploie actuellement plusieurs outils permettant aux utilisateurs de mieux gérer la visibilité des informations qu'ils partagent sur leur mur, et de mieux contrôler les contenus partagés par leurs amis les identifiant. Les permissions données aux applications concernant l'accès aux données d'utilisateurs gagnent également en clarté.

L'arrivée de ces nouveaux outils de contrôle de données personnelles intervient dans un contexte où Facebook est pointé du doigt pour deux changements importants concernant ses conditions d'utilisation : la fin d'une procédure de vote permettant aux utilisateurs du réseau social de s'opposer à de futurs changements, et l'introduction de nouvelles règles donnant à Facebook la possibilité de croiser les données qu'il collecte sur ses membres avec celles recueillies par d'autres services qui lui sont liés, comme Instagram par exemple.

Plusieurs outils pour mieux contrôler ses données personnelles
Un nouveau raccourci vers les paramètres de vie privée débarquera prochainement dans la barre de navigation des utilisateurs, sous la forme d'un petit cadenas donnant immédiatement accès à trois paramètres de confidentialité : « Qui peut voir mes contenus? » ?», « Qui peut me contacter» et « comment empêcher une personne de me contacter ?».

Les permissions accordées par l'utilisateur aux applications concernant l'accès à leurs données et la possibilité de publier dans leur journal seront dorénavant plus claires : la demande sera formulée dans deux fenêtres distinctes pour chacune des permissions.

Une autre nouveauté détaillée sur le blog officiel de Facebook concerne le contrôle de l'historique personnel d'activités : de nouvelles fonctionnalités de navigation font leur apparition qui permettent notamment de retirer rapidement les tags (identifications) associés à son profil (ex : sur les photos), ou encore de voir les photos taguées encore visibles sur Facebook bien qu'elles aient été retirées du mur d'actualités.