Microsoft dote Outlook.com d'une technologie anti-phishing

Microsoft dote Outlook.com d'une technologie anti-phishing
La nouvelle messagerie en ligne de Microsoft Outlook.com, appelée à succéder à Hotmail, et qui vient de passer le cap des 25 millions d'utilisateurs, intègre deux nouvelles technologies dédiées à la lutte contre le spam. L'objectif : réduire l'exposition aux tentatives de phishing.

Avant que l'ensemble des utilisateurs de Hotmail.com ne soit amené à utiliser la nouvelle interface Outlook.com, dont le design est largement inspiré de "Metro" (Windows 8), Microsoft poursuit la promotion de sa messagerie en ligne nouvelle formule.

Microsoft a annoncé que celle-ci supporte désormais une spécification technique baptisée "Domain-based Message Authentication, Reporting and Conformance, or DMARC". Cette technologie anti-phising permet d'alerter les utilisateurs lorsqu'ils reçoivent un e-mail d'un expéditeur non légitime.

Microsoft participe au développement de ce standard en compagnie d'autres géants des services en ligne, comme Google (à travers Gmail), Paypal et Facebook.

Support des certifications de validation étendue (EV)
La firme a par ailleurs annoncé le support des certifications de validation étendue (EV) sur Outlook.com et prochainement sur SkyDrive : l'intégration de cette technologie permet aux utilisateurs de vérifier dans leur barre de navigation si les liens cibles intégrés à un email renvoient vers un site web légitime.

Elle permet ainsi de limiter le risque d'usurpation de leurs données personnelles, si l'expéditeur renvoie vers un site pirate d'apparence légitime.

Les nouveautés dévoilées sur le blog de Microsoft