De 10% à 15% de faux avis sur internet d'ici à 2014, selon Gartner

De 10% à 15% de faux avis sur internet d'ici à 2014, selon Gartner
Le business du « fake » sur les réseaux sociaux, comprenez l'achat par les marques de fans factices, de faux avis et de votes bidon, n'est pas nouveau sur internet. Mais cette pratique à hauts risques en termes de réputation devrait continuer à se renforcer d'ici à 2014, et concerner 10 à 15% de l'ensemble des publications de fans sur les médias sociaux, selon Gartner.

La course au témoignage client va-t-elle accélérer l'adoption de pratiques trompeuses par les marques et les entreprises sur les réseaux sociaux ? Selon Gartner, cabinet spécialisé dans l'analyse et le conseil sur les nouvelles technologies, 10 à 15% des votes (likes) et avis partagés sur internet devraient être factices d'ici à deux ans.

Risques de contentieux et réputationnels
Une pratique répandue dans les entreprises du « Fortune 500 » (les 500 premières entreprises américaines), qui tenteraient par ce biais d'accroître le nombre de leurs fans et abonnés sur les réseaux sociaux, en bénéficiant de l'effet positif de ces recommandations.

Mais celles-ci s'exposeraient à des « risques de contentieux » prévient Gartner, qui invite les spécialistes du marketing à envisager les risques à long terme de telles pratiques en termes de réputation, et de pénalité financière notamment.

Résumé des projections de Gartner sur Itwire.com