« Une application mobile pour améliorer notre service public aux usagers »

 « Une application mobile pour améliorer notre service public aux usagers »
Après les entreprises et les marques, les collectivités locales doivent-elles miser sur les technologies mobiles pour améliorer leur dispositif de communication au public ? Un temps limité aux grandes villes, ce type d'outil est aujourd'hui accessible aux plus petites collectivités. Dans le cadre de la refonte de son site web, la mairie de Fonsorbes (Haute-Garonne) a lancé l'application mobile de la ville (disponible pour iOS et Android), dont l'objectif est de fournir des informations pratiques, et de faciliter certaines démarches à ses administrés. Jean-Claude Bourguignon, responsable du service de communication de Fonsorbes, revient sur les étapes qui ont mené à la création de cette application mobile, et sur les contenus qui ont été privilégiés sur ce type de support.

CCM - Pouvez-vous vous présenter et présenter la commune de Fonsorbes ?

Jean-Claude Bourguignon - Je suis responsable du service communication de Fonsorbes : un commune qui compte un peu plus de 11.000 habitants.

C'est une ville située en deuxième couronne d'agglomération toulousaine, à une vingtaine de kilomètres de la ville rose, à proximité donc des entreprises spécialisées dans le domaine des nouvelles technologies et de l'aéronautique.

CCM - Comment est venue l'idée de faire développer une application mobile au service des Fonsorbais ?

J-C. B. - Ce projet fait partie de notre politique sur les modes de vie et d'échanges des usagers, l'idée est venue naturellement suite à la mise en place du nouveau site internet de la ville de Fonsorbes.

La refonte a été l'occasion pour l'équipe du service communication de réfléchir à la mise en oeuvre de nouvelles solutions numériques. Nous nous sommes appuyés sur les nombreuses études récentes - de Médiamétrie ou des communications de l'ARCEP portant sur les nouveaux usages numériques-, qui mettaient en évidence le développement exponentiel des smartphones et des tablettes tactiles.

Nous avons donc planché sur l'opportunité de créer une application mobile au service des Fonsorbais, Fonsorbes étant une ville dont la population est jeune, en phase avec le profil d'utilisateurs de ce type de terminaux.

Au travers de cette application, nous souhaitions également proposer un outil complémentaire pour améliorer le service public aux usagers, sans que l'application ne se substitue pour autant aux supports habituels.

CCM - A qui avez-vous confié le développement de cette application et quel en a été le coût ?

J-C. B. - Nous avons effectué des recherches sur internet pour trouver un prestataire correspondant à nos attentes et à nos besoins, et qui ne soit pas trop cher. Nous avons ensuite confié le développement de l'application à la société SP online, basée à Laval, qui a développé « web mairie », une solution de communication mobile pour les collectivités. Le coût de développement a représenté entre 3000 et 5000 euros.

CCM - Quelles sont les fonctionnalités de cette application, comment avez-vous choisi de mettre en avant telle ou telle information ?

J-C. B. - Nous avons réfléchi du point de vue de chaque administré pour réfléchir aux fonctionnalités adéquates. L'application propose tout d'abord de l'information « descendante », liée à l'actualité, qui est alimentée par un flux RSS et qui redescend du site internet de la ville. Les usagers peuvent ainsi accéder à un flash info correspondant à une information importante, ou urgente.

L'application propose également des annuaires, ceux des services municipaux, des associations et des entreprises. Le développement de l'annuaire des entreprises a été important pour nous, afin d'améliorer la qualité du service fourni aux entreprises de la commune.

L'annuaire permet aux administrés de trouver rapidement une entreprise fonsorbaise depuis l'application mobile. Pour renseigner cet annuaire, nous avons contacté toutes les entreprises dont nous avions les coordonnées, nous leur avons demandé de fournir certains détails si elles le souhaitaient, et ensuite, nous les avons géolocalisées. Elles sont situées sur un plan interactif, avec proposition de trajet.

Concernant les démarches en lignes, l'application donne accès à certains télé-formulaires qui peuvent être remplis directement depuis l'interface mobile.
Parmi les autres contenus de l'application : actualités, agenda, numéros d'urgence, météo, etc.

CCM - Quel accueil a été réservé à l'application ? Y a-t-il encore des réserves exprimées par les utilisateurs ?

J-C. B. - La communication est très récente, elle date seulement d'un mois. Les retours ne sont pas encore nombreux, mais ceux qui nous sont parvenus sont favorables.

CCM - Avez-vous prévu de faire évoluer cette application ? Pour quelles raisons ?

J-C. B. - Dans le menu de l'application figure la météo, une place qui pourra être utilisée par de futurs rubriques : comme une rubrique dédiée à la jeunesse par exemple.

Par ailleurs, un développement important set imminent : dès la rentrée scolaire prochaine, le paiement en ligne pour la restauration scolaire sera effectif sur l'application.