Internet Explorer 10 intègre nativement le standard « Do Not Track »

Internet Explorer 10 intègre nativement le standard « Do Not Track »
La nouvelle version du navigateur de Microsoft s'aligne sur Firefox de la Fondation Mozilla, en intégrant la fonctionnalité « Do Not Track », qui évite théoriquement le suivi, par les sites tiers, de la navigation en ligne des internautes à des fins de ciblage publicitaire. Les utilisateurs pourront activer ou désactiver cette fonctionnalité à leur guise.

Le développement du standard « Do Not Track » (DNT), encadré par le W3C (World Wide Web Consortium) est notamment soutenu par la Fondation Mozilla qui a intégré cette fonctionnalité d'anti-tracking à Firefox (depuis la 5e version), avant d'être rejoint par Safari (5.1) et Opera (12).

DNT est disponible sur Internet Explorer 9, mais nécessite plusieurs actions de la part de l'internaute pour être activée. Google Chrome, ne supporte toujours pas nativement cette fonctionnalité

Concrètement, « Do Not Track » permet aux utilisateurs d'affecter trois valeurs au champ de l'en-tête HTTP (0, 1 et null), lors d'une navigation web. Activé à 1, le navigateur indique aux sites et applications web que l'utilisateur ne souhaite pas être traqué, ce qui évite théoriquement la récolte de données par les annonceurs pour proposer de la publicité ciblée notamment.

Un potentiel manque à gagner donc pour ces derniers, dans la mesure où Do Not Track est activée par défaut, mais un petit pas supplémentaire vers davantage de confidentialité pour la navigation en ligne.