Embellie pour les ventes de livres en avril

Embellie pour les ventes de livres en avril

(AFP) - Les ventes de livres ont rebondi de 2,5% en avril, après un recul presque systématique depuis la rentrée 2011, mais cette embellie profite aux grandes surfaces et à la vente à distance et non aux librairies, selon le baromètre Livres Hebdo/I+C publié vendredi.

En recul depuis la rentrée 2011, sauf au mois de décembre (+1%), les ventes de livres au détail se raffermissent en avril avec un rebond de +2,5 % en euros courants (+0,5 % en volume, compte tenu de l'indice Insee des prix du livre), précise le magazine spécialisé sur son site.
Avril 2012 comptant un samedi de moins qu'avril 2011, la croissance s'inscrit même à +8,5 % en données corrigées des jours ouvrables. La tendance annuelle se ressaisit également, passant de -1,5 % à -1 % en euros courants (- 3 % en volume).
Cette éclaircie contraste avec l'évolution du commerce tous produits confondus, en berne en avril avec des ventes qui plongent de 7,8 % et une tendance annuelle qui se rétracte, à -0,8 %, d'après la Banque de France.
Cependant, souligne Livres Hebdo, l'évolution du marché du livre se révèle extrêmement contrastée selon les circuits de distribution. En hausse dans les hypermarchés (+3 %), les grandes surfaces culturelles (+4 %) et plus encore la vente à distance (+16 %) qui profitent de lancement de best-sellers (Marc Levy, Guillaume Musso), les ventes régressent fortement dans les librairies premier niveau (-5 %) comme dans le deuxième niveau, y compris les soldeurs, grands magasins et clubs via détaillants (-8%).
Les écarts entre les circuits sur douze mois glissants s'accentuent, de -3% pour le deuxième niveau à +6% pour la vente à distance.