Hausse des cyber-attaques de 81% en 2011, selon Symantec

Hausse des cyber-attaques de 81% en 2011, selon Symantec
L'année 2011 a (encore) été placée sous le signe de la cybercriminalité, selon le fournisseur de solutions de sécurité informatique Symantec Corp, qui vient de publier son Etat des lieux annuel sur les menaces de sécurité sur Internet. La France se classe au 17ème rang mondial des pays les plus exposés dans le monde, et au 7ème rang de la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient Afrique)

Les résultats de de la 17e édition du rapport annuel de Symantec (Internet Security Threat Report), qui portent sur les principales tendances en matière de cybercriminalité, marquent des avancées sensibles sur le front des activités cybercriminelles dans le monde en 2011.

Symantec indique ainsi avoir bloqué plus de 5,5 milliards d'attaques malveillantes en 2011, une hausse de 81 % par rapport à l'année précédente. « Le nombre de variantes uniques de code malveillant a, de plus, atteint les 403 millions et les attaques Web bloquées chaque jour ont augmenté de 36 % » précise l'éditeur de logiciels de sécurité.

Les « attaques ciblées avancées s'étendent aux entreprises de toutes tailles et à tous les salariés, les cyber-criminels se concentrant sur les menaces mobiles » indique par ailleurs Symantec.

Attaques web et phishing en recrudescence en France
La France se classe au 17ème rang mondial parmi les pays à l'origine du plus grand nombre d'attaques, et décroche de 6 places par rapport à l'an dernier. La France se classe néanmoins au 7ème rang mondial pour le phishing, et à la 10ème place pour les attaques web, qui connaissent, elles, une progression de 36%.

Les nouvelles encourageantes de ce rapport : la diminution « considérable » de la quantité de courriers indésirables, et du nombre de nouvelles vulnérabilités découvertes, en baisse de 20 %.

Internet Security Threat Report (ISTR), Volume 17