Le rachat d'Instagram par Facebook ne recueille pas l'adhésion des internautes

Le rachat d'Instagram par Facebook ne recueille pas l'adhésion des internautes
Les internautes ne sont pas vraiment enthousiastes après le rachat, pour un milliard de dollars, d'Instagram par Facebook, selon une étude de Crimson Hexagon publiée mercredi 11 avril. Seuls 12% approuveraient cette reprise contre 35% radicalement opposés, sur un échantillon de 200.000 tweets étudiés. Cette même analyse montre qu'en quelques heures seulement, 40.000 utilisateurs de Twitter ont déclaré avoir déjà supprimé leur compte Instagram à cette annonce.

Il existe désormais une crainte chez les utilisateurs de Twitter de ne plus pouvoir se servir d'Instagram, ce qu'a pourtant réfuté Mark Zuckerberg dans son annonce, lundi 9 avril : "Nous conserverons la possibilité de poster des images sur d'autres réseaux sociaux".
L'application Instagram, qui permet d'appliquer des filtres à ses photos avant de les poster en ligne, est disponible sous iOS et Android.